Ton premier pas vers un best-seller

ecrire-et-ne-pas-publierHenry de Montherlant  déclare:“Ecrire, et ne pas publier, est un état bien agréable.??? Tu peux sourire en coin ou hausser les épaules sarcastiquement en lisant cette citation d’un académicien français qui a publié des dizaines de livres parmi lesquels des recueils de poésie, des récits et des essais. Tu peux même te poser la question: Comment un auteur aussi prolifique peut déclarer que ne pas publier son livre est un état bien agréable?

Pour écouter la version audio cet article, clique ici.

En y réfléchissant, je me demande s’il n’avait pas dans ses tiroirs des dizaines de manuscripts poussiéreux qu’il prenait plaisir à relire de temps en temps, savourant le délice d’être le seul à être courant de ces textes hâtifs, écrits sous l’impulsion du moment, des secrets dont lui seul connaissait la teneur.

Pour quelqu’un qui n’a pas encore publié, on peut croire que c’est le plus grand des malheurs: écrire et ne pas publier. Pourtant, je peux t’assurer que non. Pour tout écrivain désireux de partager ses écrits, le malheur c’est de publier son livre sans prendre le soin de trouver le public pour qui ce livre est destiné. Mais ça, c’est une autre discussion. Pour le moment, laisse-moi te dire pourquoi je suis d’accord avec cette citation.

Un plaisir de ne pas publier?

Publier ton livre revient à dire à ton public que tu as mûrement réfléchi à un sujet et que tu es prêt à partager avec lui tes découvertes. Si tu ne prends pas le temps de connaitre ton public-cible, tu vas espérer que la personne qui tombera par hasard sur ton oeuvre la lira et arrivera aux mêmes conclusions que toi. Mais, dans la majorité des cas, publier un best-seller ne fonctionne pas de cette façon. Non seulement le public est difficile à atteindre et à émouvoir, mais aussi il y a toute une série de mécanismes à mettre en place afin de se faire connaitre et de s’assurer de mettre dans les mains de son public un livre qu’il lira avec satisfaction. Les auteurs dont le premier livre est un best-seller font partie des exceptions. Ils ne sont pas la règle. Et je parie que même s’ils ont un best-seller, ils ont aussi des livres qui ne sont pas publiés qui leur ont servi de tremplin afin de les propulser au sommet. Ils ont peut-être commencé à écrire depuis leur adolescence 🙂

Un secret de polichinelle

Je vais partager avec toi un secret de polichinelle :”C’est en forgeant que l’on devient forgeron”. Ce proverbe populaire vaut tout son pesant d’or particulièrement en écriture. Pourtant, on a tendance à l’oublier. On est captivé par ces récits fascinants qui décrivent la montée soudaine vers la popularité d’un auteur inconnu. On veut tout simplement que son livre devienne aussi un succès d’édition sans prendre le temps d’apprendre à écrire. Pourtant, si tu veux devenir un auteur à succès ou un auteur tout court, il n’y a pas trente-six solutions, il faut que tu écrives. Devine quoi? Pour pratiquer cet art qu’est l’écriture,  rien ne remplace le journal intime.

Pourquoi le journal intime?

Tout auteur t’avouera qu’il a commencé à écrire pour lui, pour exprimer ses pensées, ses émotions, pour se raconter ce qu’il ne pouvait dire aux autres dans un cahier, un dossier, sur un bout de papier qui est devenu avec le temps son confident, son ami intime, son autre moi vers qui il pouvait se tourner quand son coeur débordait de non-dits. C’est là un journal intime!

Le journal intime: un cahier d’exercice

journal-personnelLe journal est donc devenu le canevas de pratique. Tout commence et passe par lui. Le journal intime développe sa discipline, son savoir-faire. Il lui fait savoir si ces poussées d’adrénaline qui le font tourner vers l’écrit représentent tout simplement une étape normale dans le développement de ses capacités émotives ou si c’est le début d’une carrière prometteuse.

Un journal intime, c’est le thermomètre qui te dit à quel point tu es affecté par la fièvre d’écrire.

Tu ne publieras pas tout ce qui est écrit dans ton journal, mais il constitue le matériel de base d’où tu tireras la matière de ton prochain livre. Alors, tu comprends pourquoi je suis d’accord avec la citation de Montherlant.

Le journal intime: le premier pas vers le best-seller

Tu veux publier un jour un livre à succès? N’attends pas que ce jour arrive tout simplement. Provoque-le! Bâtis-le une phrase à la fois. Un texte à la fois. Une page à la fois grâce à la tenue d’un journal intime.

Le journal de prière: un exercice pratique

2Si tu es chrétien, un journal de prière s’impose.

Le journal de prière est l’archive de ton parcours spirituel, de tes conversations avec Dieu, de tes requêtes et des réponses miraculeuses obtenues.

Pour en savoir plus, lis cet article.

Alors, si tu veux retrouver le plaisir d’écrire, si tu veux réaliser ton rêve de publier un livre, commence aujourd’hui un journal intime.

PS Télécharge gratuitement ton journal de prière en cliquant ici.

 

À bientôt!

 

 

 

 

Related posts:



Journal de prière

La prière est essentielle à la vie de tout chrétien puisqu’elle est une conversation qu’on entretient avec Dieu. Grâce à elle, nous parvenons à connaitre les plans de Dieu pour notre vie. Je t'invite donc à passer une semaine en compagnie de Dieu . Utilise ce journal GRATUIT pour le faire.

Oui, je le veux



Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply:







Skip to toolbar