Mon ami aimerait lire ça aussi!

C'est nécessaire de développer des habitudes de conversation intime efficaces basées sur la vérité biblique particulièrement dans les situations ou notre foi est au plus bas.  #foi #bible #croissancespirituelle #Jesus #lepalsirdecrireLes anciennes théories sur l’intelligence nous dictent que nous sommes nés d’une «certaine manière». Nous avons certains traits que les autres ne possèdent pas, d’autres ont certains traits que nous ne possédons pas, et c’est tout. Il n’y a pas de place pour la croissance ou l’expansion. Notre intelligence est comme elle l’a toujours été et il n’y a pas de place pour l’amélioration.

Cependant, aujourd’hui, nous savons mieux. Nous savons que nous avons la capacité de changer notre état d’esprit et, par conséquent, d’améliorer notre capacité d’apprentissage à pas de géant. Le statu quo n’est plus nécessaire comme je l’ai expliqué dans l’article précédent. Aujourd’hui, je partage avec toi une stratégie à mettre en place pour croitre spirituellement à part les piliers habituels de la croissance spirituelle.

Un obstacle majeur à la croissance spirituelle

Chacun d’entre nous traverse nos journées en se parlant. En effet, on entretient avec soi des conversations illimitées tout au cours de la journée. On les étiquette souvent sous le concept de « réflexion ». En fait, ce sont des pensées qui reviennent à notre esprit et sur lesquelles on s’attarde pour prendre des décisions. Souvent, on se dit des choses sans trop y penser. On se réprimande. On se punit. On se désole. On se prend en pitié, etc.

Si tu prenais un moment pour reconnaître et enregistrer les mots que tu utilises quotidiennement, tu pourrais te rendre compte que les mots que tu choisis peuvent être directement liés à l’état d’esprit dans lequel tu es.

 

Qu’est-ce qu’un état d’esprit?

L’état d’esprit d’une personne est l’attitude mentale qu’elle adopte et qui dicte comment elle perçoit, agit et réagit aux situations. C’est important de faire attention à l’état de son esprit. Pourquoi? Parce que ton état d’esprit peut et va déterminer ta perception de la réalité, tes décisions, ton progrès ou absence de progrès, et j’en passe. Par conséquent, les mots que tu emplois quand tu penses ou réfléchis sont déterminants.

Pourquoi nos monologues intimes sont-ils importants?

Il est prouvé que la façon dont on interprète sa situation communique avec son cerveau. Ainsi, on peut se fixer une idée de soi-même ancrée dans les représentations tirées de son cerveau. Tu penses être brillant, tu peux l’être réellement, mais tu peux avoir une surreprésentation de toi. Le truc, c’est que tu t’es toi-même inculqué cette image au départ en envoyant à ton cerveau des renseignements tirés de ton esprit. D’où la nécessité de développer des habitudes de conversation intime efficaces basées sur la vérité biblique particulièrement dans les situations ou notre foi est au plus bas.

 Choisis tes mots avec soin dans tes monologues intimes

Tout ça semble un petit peu compliqué, n’est-ce pas? Prenons des exemples concrets.

Quand un ami vient à toi se sentant faible, tu es (je l’espère) là pour l’encourager, n’est-ce pas? Tu prends ses sentiments en considération et le motive pour aller de l’avant. Pourquoi ne pas le faire pour toi aussi?

Quand il s’agit de toi-même, te réprimander, te critiquer et ne pas te donner la même chance que tu donnerais à un ami est faire preuve d’intransigeance inutile et négative. Choisis des mots plus aimables pour te décrire sans tomber dans l’extrême de se voir plus « chrétiens » que les autres. Sois conscient de ton monologue intérieur négatif.

Il ne faut pas s’accepter tel qu’on est, mais il faut apprendre à se pardonner et à comprendre que marcher avec Dieu est le cheminement de toute une vie. Parfois, on ne réalise pas ses projets, on passe à côté d’une opportunité de partager sa foi, etc. Il faut demander à Dieu pardon et continuer sans laisser la culpabilité nous éloigner de lui. Quand on a constaté ses faiblesses, il faut éprouver de la peine pour s’en repentir. Se repentir veut dire changer de direction sans l’auto-dialogue négatif continuel qui l’accompagne.

Il ne faut pas s’accepter tel qu’on est, mais il faut apprendre à se pardonner et à comprendre que marcher avec Dieu est le cheminement de toute une vie. Click To Tweet

Simplifions encore plus ce concept en utilisant la Bible

C'est nécessaire de développer des habitudes de conversation intime efficaces basées sur la vérité biblique particulièrement dans les situations ou notre foi est au plus bas.  #foi #bible #croissancespirituelle #Jesus #lepalsirdecrirePaul sous l’influence du Saint-Esprit avait déjà compris au premier siècle tout ce que la psychologie moderne a pris des siècles à découvrir : nos pensées jouent un rôle essentiel dans notre succès ou notre échec spirituel. Paul dira donc :

Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. Philippiens 4:8

Ce qui vient de l’intérieur est plus important que l’extérieur. En fait, nos pensées devraient dicter nos actions. C’est de l’abondance du cœur que la bouche parle (Luc 6:45). A chaque que nous faisons des actions qui ne viennent pas de notre cœur, de nos pensées, nous agissons comme des hypocrites. Nous sommes suivant la déclaration même de Jésus des hypocrites.

Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité.  Matthieu 23:29

Par conséquent, il faut contrôler nos pensées, les laisser sous l’influence bienfaisante du Saint-Esprit qui nous communiquera des pensées positives, centrées sur l’amour de  Dieu et du prochain, tu changeras ta façon de penser. Tu ne pourras changer automatiquement toutes les circonstances de ta vie comme le clament certains courants de pensée positive, mais tu pourras passer à travers les nombreuses situations difficiles  que la vie envoie sur ton chemin avec ta foi en Dieu. Tu seras en mesure de faire face à de de plus en plus de défis en cours de route sans perdre ta confiance en Dieu en contrôlant ta conversation intime.

Il faut contrôler nos pensées, les laisser sous l’influence bienfaisante du Saint-Esprit qui nous communiquera des pensées positives, centrées sur l’amour de Dieu et du prochain, tu changeras ta façon de penser. Click To Tweet

Nos monologues intimes sont tellement plus importants que les mots prononcés!

Je veux encore aller plus loin : ne parle pas négativement des autres et n’accepte pas leurs mots négatifs non plus qui vont encore alimenter de façon néfaste ton monologue interne.

Choisir ses mots pour les autres

De la même manière, tu vas apprendre à parler de toi avec bonté et encouragement afin de favoriser ton potentiel et ton développement spirituel, saisis cette opportunité pour encourager et encourager le développement d’un autre.

Par ailleurs, au lieu de leur trouver des excuses pour leurs propos inappropriés, tenez les autres responsables de leur comportement. Ne permets pas à un chrétien de tenir des propos comme « C’est comme ça que je suis depuis petit » pour justifier un comportement dénué de tout amour et de tout respect. « Encourageons-nous les uns les autres », dit l’apôtre Paul, non pas « Soyons complices les uns les autres et acceptons tous nos mauvais traits de caractère ».  Encourage les autres à voir qu’ils peuvent faire mieux et offre-leur la possibilité d’accomplir davantage et de faire de plus grandes choses avec leur vie et avec leur esprit.

Pour aller plus loin

Lorsque tu choisis tes mots soigneusement, que ce soit pour toi ou pour les autres, tu fais une différence qui peut ensuite entraîner un changement spirituel profond.

Est-ce tes monologues intérieurs t’empêchent de croitre spirituellement? Qu’en penses-tu?

À ta croissance spirituelle

Mon ami aimerait lire ça aussi!