Mon ami aimerait lire ça aussi!

Tenir un journal peut ne pas sembler naturel au début, mais n'abandonne pas trop vite. Au lieu de cela, essaye quelques-uns de ces conseils#ecriture #leplaisirdecrire #journalpersonnel #journalintime #journalgratuit #journalCombien de choses voudrais-tu réaliser mais qui restent dans le domaine des rêves parce que tu penses qu’il faut avoir une recette particulière pour arriver à les faire?

Ainsi, nous en tant que chrétiens, nous aimerions devenir des guerriers de la prière mais nous pensons à toute une liste de critères (seulement imaginaires) qui nous poussent à nous décourager puisque nous ne les possédons pas. Nous voulons partager notre foi, nous écoutons un prédicateur éloquent, et nous nous disons que nous n’avons pas le talent nécessaire pour y arriver.

Nous aimerions comprendre la Bible et pouvoir donner des études bibliques, mais nous nous disons que la Bible est trop compliquée et que nous ne sommes pas suffisamment formés théologiquement pour la comprendre. Ainsi, nous ne croissons pas, non pas par envie mais à cause d’ idées préconçues que nous nous mettons en tête.

Il en est de même pour la tenue d’un journal personnel.

Quelles sont les idées préconçues en ce qui a trait au journal personnel?

  1. Je n’ai pas de temps.

Ça c’est l’excuse habituelle 🙂 Dans la série sur la gestion du temps, je te montrerai pourquoi cette phrase est creuse et manque de sens 🙂

  1. Je ne suis pas écrivain

Qui a dit que tenir un journal personnel est du domaine des écrivains? Ce ne n’était pas vrai dans le passé, (pense à mon expérience  🙂 ), ce n’est pas vrai maintenant et ce ne sera jamais vrai à l’avenir. Le journal personnel concerne ta croissance spirituelle et personnelle. Donc, le seul lecteur et critique c’est toi. Point n’est besoin d’être un écrivain à succès pour tenir un journal personnel. Par contre, tu peux devenir écrivain grâce à la tenue régulière d’un journal personnel. J’en ai parlé dans cet article.

  1. Je n’ai pas de journal

Encore une excuse! Je donne gratuitement un journal de prière ici.

 

  1. Ce n’est pas fait pour moi

Oui, ça, c’est vrai. Si tu ne veux pas grandir spirituellement, apprendre à te distancer de tes émotions et pourvoir prendre du recul dans ta vie en général, alors oui, ce n’est pas fait pour toi. Mais je ne le crois pas. Tout le monde, arrivé à une certaine période de sa vie a besoin de ce recul.

  1. Je ne suis pas créatif

Tenir un journal n’exige pas d’être créatif. Cependant, on peut le devenir. Attention 🙂

Un petit rappel: Inscris-toi à la liste VIP pour savoir quand les journaux de croissance spirituelle seront prêts

  1. Je n’ai pas d’expérience

Oui, tenir régulièrement un journal te donne de l’expérience. Mais cela ne peut être considéré comme une condition préalable à la tenue d’un journal personnel. Dans ce cas, on ne ferait rien dans la vie. On n’est pas né expérimenté de même qu’on n’est pas né chrétien même si on vient d’une famille chrétienne. D’ailleurs, les statistiques prouvent que les enfants de la promesse (c’est-à-dire ceux qui sont nés de parents chrétiens) ont tendance à abandonner l’église et leurs croyances a un certain moment de leur vie pour y revenir plus tard sinon jamais. En fait, les nouveaux baptisés sont les plus nombreux à l’église.

Tenir régulièrement un journal te donne de l’expérience. Mais cela ne peut être considéré comme une condition préalable à la tenue d’un journal personnel. Click To Tweet

 

Comment organiser ses séances d’écriture dans son journal de croissance spirituelle

Maintenant que j’ai éliminé toutes tes excuses, je vais te faire quelques suggestions pour bien tenir ton journal de croissance spirituelle. Si tu as le journal de prière que je donne gratuitement sur le site, donc tu as au moins un journal de croissance spirituelle et personnelle.

1. Crée du temps pour tenir ton journal

Si une nouvelle activité n’est pas intentionnelle, elle ne deviendra pas une habitude. Si tu n’as pas l’habitude de tenir un journal personnel, tu dois obligatoirement l’inclure à ton horaire, sinon, tu ne le feras jamais. Si tu te dis que tu commenceras bientôt, ce n’est pas précis. Donne-toi un jour spécifique pour commencer ton journal personnel. Inscris-le à ton horaire. Sois sur de respecter cette date.  Chaque séance doit être programmée au point que cela peut devenir une habitude quotidienne si possible. Choisis le moment pendant lequel tu te sens disposé.

Tenir un journal peut ne pas sembler naturel au début, mais n'abandonne pas trop vite. Au lieu de cela, essaye quelques-uns de ces conseils#ecriture #leplaisirdecrire #journalpersonnel #journalintime #journalgratuit #journal

2.  Rassemble ton matériel

Tu sais que pour le journal de prière que je donne gratuitement, il te faut avoir des copies imprimées, alors passe à l’action. Procure-toi un stylo et un classeur. Ne commence pas avant que tu aies ton journal. C’est logique, je crois 🙂

3. Ne te stresse pas concernant le niveau de langue

Je ne te demande pas de devenir le prochain Voltaire ou Victor Hugo de la langue française. Pas du tout! Ce journal est à toi. Tu vas le relire, pas les autres sauf si tu décides de le partager. Donc, évite de penser que tu dois avoir un doctorat en lettres françaises avant de commencer. Si tu es plurilingue, utilise ta langue maternelle si possible pour te sentir à ton aise. Encore une fois, ce journal est ta propriété privée et exclusive, aucun critique littéraire ne le lira J

4. Trouve-toi un environnement approprié

Si tu as peur que quelqu’un d’autre va te pencher sur tes épaules pour lire tes réflexions ou se moquer de toi ou même te décourager, alors cherche-toi un endroit loin de ces distractions. Je les appelle des distractions parce que c’est ce que ces gens sont. Beaucoup d’entre eux ne comprennent pas ta motivation pour tenir un journal personnel. Ce n’est pas le moment de les convaincre du bien-fondé de cette pratique alors que tu n’as même pas encore commencé J Éloigne-toi d’eux, cherche-toi un endroit tranquille, propice à la réflexion. Tu peux si tu le veux écouter de la musique tout en écrivant. C’est ton choix.

5. Amuse-toi tout en grandissant spirituellement

Considère le moment de tenir ton journal comme motivant, captivant et intéressant. Quand tu vas rencontrer un contact qui peut résoudre un certain problème pour toi, tu le fais avec une grande anticipation. Tu t’attends à ce que la rencontre soit productive. Il en est de même pour la prière. C’est une séance extraordinaire avec celui qui commande l’univers pas seulement ta vie ni ton pays ni la terre mais l’univers. Donc, c’est un moment palpitant d’intérêt et très important pour toi quand tu tiens un journal de prière par exemple. Alors, pourquoi l’abordes-tu comme une corvée? Question d’état d’esprit! Alors change ton état d’esprit. Dis-toi que c’est le moment de la journée ou tu vas être en mesure de te dévoiler sans peur, sans gêne. Alors, fais-le, amuse-toi tout en croissant spirituellement.

Tenir un journal peut ne pas sembler naturel au début, mais n’abandonne pas trop vite. Au lieu de cela, essaye quelques-uns des conseils ci-dessus. Fais attention à ce qui fonctionne le mieux pour ta personnalité et t’inspire à écrire.

À ton tour

Que penses-tu faire pour mieux profiter de tes séances d’écriture dans ton journal de prière?

Un petit rappel: Inscris-toi à la liste VIP pour savoir quand les journaux de croissance spirituelle seront prêts

 

Mon ami aimerait lire ça aussi!