Mon ami aimerait lire ça aussi!

Puisque tu ne peux voir Dieu, il te faut donc penser à sa parole, la répéter dans ton coeur, l'apprendre, y réfléchir, en un mot méditer. Tel est le remède le plus efficace que je connaisse pour apaiser mon esprit troublé par les questions et les difficultés de la vie quotidienne. #meditation #parolededieu #bible #Dieu #Jesus #foi #versetbiblique #citation #paroledevie #leplaisirdecrire #croyance #verset

Pour écrire en général, il te faut penser, réfléchir, trier dans tes souvenirs, plonger dans le flot de tes pensées pour faire émerger une phrase, un paragraphe, un texte, te servir de tes émotions pour toucher les autres.

Si tu vis de façon détachée, si tu es trop pragmatique, il te sera difficile de pratiquer l’écriture. Si tu élèves un mur entre tes émotions et toi, tes écrits risquent de ne pas atteindre leur but. Si tu penses que la force mentale réside dans la résistance à toutes sortes d’émotions, dans ce cas, la poésie te fuira. Si tu crois que comprendre intellectuellement ce que Dieu veut de toi tout en négligeant l’aspect émotionnel, alors ton âme se dessèchera tôt ou tard. Tu auras de Dieu l’image de quelqu’un d’exigeant qui ne comprend absolument ce qui passe dans la vie de ses enfants.

Je crois que la majorité de ceux qui abandonnent leur foi, avant de développer des théories plausibles d’athéisme, sont passés par cette période de questionnement : Est-ce que Dieu m’écoute? Est-ce qu’il me comprend? Est-ce qu’il m’aime?

Tu vois toutes ces questions ont trait aux émotions, aux sentiments. Quel que soit l’argument que je peux présenter logiquement à quelqu’un qui se sent abandonné de Dieu, rien ne s’y fera si son âme n’est pas touchée par l’amour.

Si tu traverses un moment de sècheresse spirituelle, il te faut alors te reconnecter avec tes émotions à l’égard. Il te faut retomber amoureux de Dieu comme dans les premiers jours pendant lesquels tu as fait sa connaissance. Il te faut redécouvrir tes sentiments positifs pour Dieu renforcés par une connaissance profonde de sa parole.

Articles récents publiés

Un remède efficace pour calmer ton esprit troublé

Je crois fermement que le résultat de la croissance spirituelle est une relation profonde et sincère avec Dieu, sans faux-semblant, dans laquelle on peut tout dire à Dieu tout en le révérant et l’adorant et en croyant que Dieu nous aime non seulement de façon théorique et logique, mais émotionnellement. C’est ce qui rend supportable la solitude dans laquelle on est plongée malgré nous en tant que croyants.

Puisque tu ne peux voir Dieu, il te faut donc penser à sa parole, la répéter dans ton coeur, l’apprendre, y réfléchir, en un mot méditer. Tel est le remède le plus efficace que je connaisse pour apaiser mon esprit troublé par les questions et les difficultés de la vie quotidienne.

Pour moi, le fruit de ma méditation se traduit en écriture de poésie, d’articles de réconfort, de sermons pour constituer une méthode interactive de lecture de la Bible.

Puisque tu ne peux voir Dieu, il te faut donc penser à sa parole, la répéter dans ton coeur, l'apprendre, y réfléchir, en un mot méditer. Tel est le remède le plus efficace que je connaisse pour apaiser mon esprit troublé par les… Click To Tweet

Qu’est-ce que la méditation?

Tu vois, de nos jours, la méditation fait bonne presse. De par  le monde, la pratique orientale de la méditation se popularise. Par contre, les croyants, eux, veulent s’en tenir éloignés. Mais est-ce une bonne décision?

Avant de tirer des conclusions hâtives sur cet article, continue à lire ce que je veux dire par la méditation.

Dans mon recueil de prière écrit sous forme poétique en prose, Méditez en bonne compagnie, je rappelle la définition classique de la méditation donnée par le dictionnaire Larousse :

Action de réfléchir, de penser profondément à un sujet, à la réalisation de quelque chose.

Attitude qui consiste à s’absorber dans une réflexion profonde : Se plonger dans la méditation.

Concentration du corps et de l’esprit sur un thème ou un symbole religieux.

Dans ces trois définitions, il y a un élément commun : la réflexion, la concentration de l’esprit.

Une définition à bien comprendre

Dans l’introduction de mon recueil, j’argumente que vu cette définition, il est impossible de ne pas méditer. En effet, si la méditation consiste à penser profondément à un sujet, que ce sujet soit toi, tes problèmes, ton environnement, la politique, tes croyances, tu médites.

Dans ce cas, tout le monde médite que l’on veuille ou non. Le problème ne consiste pas à débattre si nous en tant que croyants nous méditons mais celui de savoir la façon dont on le fait, nos pratiques en termes de méditation.

La Bible et la méditation

La pratique de la méditation existe depuis des siècles. Les gens l’ont utilisée à des fins religieuses et culturelles. Il existe autant de formes de méditation que de pratiques. 

J’ai lu un article extrêmement intéressant concernant la méditation sur la parole de Dieu par Dr Kenneth Puls. Je t’en donne un résumé. Si tu parles anglais, lis-le sur ce site

Voici les points qui ont attiré mon attention et sur lesquels je voudrais également attirer ton attention. 

Dr Puls fait une étude du mot méditation dans la Bible. Il commence par le Psaume 77, dans lequel le Psalmiste Asaph utilise trois verbes qui capturent l’essence de la méditation.

Puisque tu ne peux voir Dieu, il te faut donc penser à sa parole, la répéter dans ton coeur, l'apprendre, y réfléchir, en un mot méditer. Tel est le remède le plus efficace que je connaisse pour apaiser mon esprit troublé par les questions et les difficultés de la vie quotidienne. #meditation #parolededieu #bible #Dieu #Jesus #foi #versetbiblique #citation #paroledevie #leplaisirdecrire #croyance #verset

En effet, perplexe et troublé, Asaph décide de crier à Dieu afin de stabiliser son âme. Il déclare dans les versets 11 et 12:

Je rappellerai les oeuvres de l’Éternel, Car je me souviens de tes merveilles d’autrefois; Je parlerai de toutes tes oeuvres, Je raconterai tes hauts faits. Psaume 77: 11- 12

Tu as vu ces trois verbes n’est-ce pas : Je me rappellerai, je me souviens et je parlerai?

Que veut dire Asaph?

D’abord, Asaph se souvient des «actes du Seigneur» et de ses «merveilles du passé». Cet acte de souvenir est volontaire. Il veut que son esprit se fixe sur les bontés de Dieu (Tu te souviens de la définition de méditation?). On trouve dans la Bible d’autres versets qui parlent de souvenir comme acte volontaire : 

Lorsque je pense à toi sur ma couche, Je médite sur toi pendant les veilles de la nuit. Psaumes 63: 6

Dans le Psaume 143, lorsque David est débordé par des ennuis, pour calmer son esprit troublé, il utilise le remède efficace dont je parle: la méditation. En fait, il utilise les mêmes verbes qu’Asaph, en commençant par «souviens-toi».

 Je me souviens des jours d’autrefois, Je médite sur toutes tes oeuvres, Je réfléchis sur l’ouvrage de tes mains. Psaume 143:5

Dr Puls déclare :

Nous sommes un peuple oublieux et Dieu voudrait nous rappeler. La méditation commence par le souvenir, ramenant dans notre esprit les vérités, les louanges et les promesses de Dieu. 

Prête attention au vocabulaire d’Asaph

Asaph utilise en fait des verbes qui se trouvent dans de nombreux endroits dans l’Ancien Testament et qui se traduisent par «méditer» :

Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. Josué 1: 8

 Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs, Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Éternel, Et qui la médite jour et nuit! Psaume 1: 1 – 2.

 Quand je me souviens de toi sur mon lit, et médite sur toi dans les veilles de la nuit. Psaumes 63: 6

Que signifie méditer pour les croyants?

Comme nous venons de le voir dans les versets précédents, les croyants méditent. Pour eux, méditer ce n’est pas faire le vide dans ses pensées mais concentrer ses pensées sur Dieu et sa parole. 

Vers la fin de son article, Dr Pultz parle des puritains qui associaient la méditation à «prédication à soi-même». Il dit : « Nous prenons la Parole de Dieu que nous entendons et la lisons, nous y pesons, et nous l’exerçons ensuite dans des exhortations personnelles. » 

Personnellement, c’est comme ça que je médite. Pour lire le fruit de mes méditations et commencer ta propre pratique de méditation, procure-toi mon recueil et ton journal intime de méditation en cliquant ici

À ton tour

Médites-tu de la façon dont on parle dans la Bible? En d’autres termes, lis-lu la Parole de Dieu? Y penses-tu? La laisses-tu pénétrer dans ton esprit pour te calmer quand tu es troublé?

Mon ami aimerait lire ça aussi!