Mon ami aimerait lire ça aussi!

Trois façons afin de partager sa foi efficacement

Une expérience courante

 

Je ne sais pas si tu es comme moi : tu rencontres une personne non croyante, tu commences une bonne conversation avec elle. Après quelques minutes, vous vous séparez, chacun va dans sa direction, vers son petit train-train de vie. Et toi, le chrétien de la conversation, avec une certaine culpabilité, se demande pourquoi la conversation ne s’est pas tournée vers une super étude biblique dans laquelle la personne non croyante aurait trouvé Dieu. Encore une situation de perdu, te dis-tu.

Une expérience courante

Je pense que chaque chrétien face à cette situation régulièrement, particulièrement si la personne vit en Amérique du Nord. Tu es même chanceux si tu peux entamer une conversation avec un inconnu, alors de là à commencer une étude biblique, c’est encore plus difficile. Faire du micro-trottoir est impossible. Inviter les passants à l’église est loin d’être faisable. Alors que faire pour partager sa foi?

Trois méthodes efficaces qui fonctionnent toujours

Dans notre effort de partager notre foi, nous nous trompons souvent en mélangeant la qualité et la quantité. Faire des disciples est différent de présenter un point doctrinal. En fait, c’est la tâche que Jesus nous demande d’accomplir:  faire des disciples (Matthieu 28: 18 – 20). Cela lui a pris plus de trois ans pour transformer des Juifs croyants en vrais adorateurs. Donc, ça pourrait nous prendre un peu de temps aussi pour faire nos premiers disciples, mais partager notre foi peut être facile.

Voici les trois méthodes que j’essaie de suivre systématiquement dans mes tentatives de partager ma foi :

  1. Des actes de gentillesse

Je suis décidée à ne pas fermer les yeux sur mon entourage. Je pense à ceux qui souffrent, et je me demande ce que je peux faire pour les aider, que ce soit dans mon église ou dans la communauté où je vis. Paul nous recommande de considérer aussi les intérêts des personnes avec qui nous vivons.

Dans notre société actuelle, le pour-soi est la norme. On cherche ses propres intérêts en oubliant ou en piétinant les autres. La véritable caractéristique de tout vrai disciple de Jesus est l’amour qu’ils éprouvent les uns pour les autres et leur capacité de partager cet amour avec les autres aussi, amis ou ennemis.

 

Vous devez vous aimer les uns les autres

 

Jesus lui-même l’a démontré en passant du temps à être utile à ses compatriotes, les guérissant, leur donnant à manger. Par conséquent, si tu veux partager ta foi cherche à être utile aux autres. Ne cherche pas seulement ton propre intérêt, intéresse-toi à tes voisins, aux pauvres, aux démunis et demande à Dieu la possibilité de leur venir en aide. Un jour ou un autre, tu leur parleras sûrement de ta foi en répondant à leurs questions.

2. Des conversations constructives

Nous sommes des êtres sociables et sociaux. Nous entrons en contact avec des gens chaque jour, des inconnus ou non, des collègues de travail, des amis à l’université, etc. C’est l’occasion rêvée de parler de sa foi mais de façon appropriée pour ne pas éloigner les non croyants. Je m’intéresse donc à la vie des gens qui évoluent dans le même cercle social que moi. Ma devise est d’être la lumière du monde et le sel de la terre, de présenter une vision équilibrée du monde, de Dieu et de ma foi.

 

Je veux être la lumière du monde, le sel de la terre, et présenter une vision équilibrée du monde, de Dieu et de ma foi. Click To Tweet

 

3. Une présence virtuelle significative

Pense positivement et parle positivement
Joins-toi à la conversation de façon positive

Avec les avancées de la technologie, nous sommes bombardés par les pensées des autres, leurs opinions, des blagues futiles, etc. Par conséquent, je me joins  à la conversation, mais je n’ajoute pas ma voix à celles déraisonnables et peu vertueuses qui pillulent sur le net. Je pense participer de façon constructive aux débats. C’est pourquoi j’ai créé la communauté Le plaisir d’écrire sur Facebook

Mon conseil pour toi qui veux partager ta foi est le suivant: oriente les pensées sur Dieu au lieu de les en éloigner par les derniers potions des célébrités. Les célébrités ont leur mission, tu as la tienne, alors accomplis-la. Ne fais preuve ni d’un désespoir inégalable face aux événements du monde actuel ni d’un optimisme aveugle. Ta présence sur les réseaux sociaux doit être synonyme de bonnes nouvelles.

 

Ta présence sur les réseaux sociaux doit être synonyme de bonnes nouvelles. Click To Tweet

 

Partager sa foi : l’un des piliers de la croissance spirituelle

Prier et s’adonner à la lecture assidue de la Bible sont importants, mais s’ils ne sont pas accompagnés de la prédication, ils sont deviendront inutiles ou te transformeront en adepte de culte qui s’éloignera tôt ou tard des autres dans le souci irréaliste de se sanctifier. Fais attention, sois un chrétien équilibré.

 

À ton tour

Quels moyens utilises-tu pour partager ta foi dans ton contexte social? Éprouves-tu des difficultés? Que peux-tu faire pour les surmonter et s’il le faut trouver d’autres moyens?

 

Mon ami aimerait lire ça aussi!