Tag Archives for " Cours en ligne "

Ma mort n’est pas la fin de mon histoire

 


L’année dernière, j’ai perdu ma mère dans des circonstances tragiques. Trois ans auparavant, j’avais perdu aussi mon père. Donc, me voilà orpheline. Enfant, je n’osais penser au jour que je vivrais sans parents. Pour mes sœurs et moi, nos parents, quoiqu’ imparfaits, étaient notre roc, nos pourvoyeurs, ceux qui prenaient soin de nous.

Malgré les circonstances tragiques de leur mort, je me considère chanceuse puisque je les ai perdus à l’âge adulte. Combien d’enfants n’ont pas ce privilège! En effet, des milliers d’hommes et de femmes dans le monde entier perdent leurs parents très tôt dans la vie. Ils doivent grandir rapidement et faire face seuls au défi de la vie quotidien. 

De plus, il faut considérer, d’autres situations de deuil dans la famille et dans le cercle social: le suicide d’un parent ou d’un ami, les morts suite aux maladies incurables, les accidents, etc. Le site Planetoscope recense le nombre de décès en temps exact dans le monde.

Cependant, malgré l’âge la mort de ses parents n’est jamais facile à accepter. En fait, la mort tout court est difficile à accepter.

 

 

La mort: conséquence sur les proches

Marie-Claire Blais explique que “La mort n’atteint pas seulement celui qui doit fermer les yeux à jamais mais aussi les autres, tous les autres qui recevront l’horreur et l’absence en partage.” 

En effet, pensons aux conséquences néfastes qu’entraîne la mort d’un être cher:

  • Le deuil
  • La dépression
  • Le suicide
  • La perte d’une source financière
  • L’isolement
  • La solitude

Et j’en passe. Souvent, la famille qui survit à la perte d’un de ses membres est pour toujours déséquilibrée. Il y aura dans l’histoire de ce cercle social toujours un “avant” et un “après”. Cela contribue aussi à rendre plus palpable la peur de la mort pour soi-même.

La vieillesse, une réalité incontournable

Ma mort n’est pas la fin de mon histoire

Naoual Younsi déclare que “chaque moment passé dans la vie nous éloigne de celle-ci et nous rapproche de la mort.” En effet, la vieillesse est le lot de tout le monde. Mais, elle apporte dans son sillage une conscience plus ardue de la mort aussi. En effet, plus on vieillit, plus on comprend l’importance de la vie, de la santé, de la famille, plus on redoute la mort. Les jeunes parents, en particulier, ne se mettent jamais qu’ils mourront avant de voir leurs enfants grandir pour devenir responsables et autonomes. Pour eux, la mort est un mot à bannir du vocabulaire. Toutefois, on connaît les statistiques et les cas de décès dans notre entourage nous sont extrêmement familiers.

 

La mort semble est la destinée de tout en chacun

Et si on s’arrêtait pour se poser la question: la mort, est-elle la fin de toute forme vie? Ou du moins, après la mort telle que nous la connaissons et la vivons chaque jour, est-ce tout ce qu’on a à espérer? On ne peut s’empêcher de penser à sa mort : ma mort est-elle la fin de ma propre vie, de mon histoire?

Ma mort est-elle la fin de ma propre vie, de mon histoire? Click To Tweet

A bien réfléchir, c’est une question qui mérite d’être répondue étant donné que la mort est le lot de tous et de toutes. Elle mérite une réponse aussi parce que bien que vivants le voile de mort hante notre quotidien. Elle doit être répondue pour savoir le devenir de nos êtres chers.

En quête de réponse légitime et logique, je me tourne vers la Bible. Tu peux sûrement te demander pourquoi la Bible? Après, d’autres grandes religions ou d’autres penseurs ont donné une réponse ou leurs opinions s’agissant de ce sujet. Est-il possible qu’il y ait d’autres façons de penser?

La Bible et la mort

Oui, la Bible a son mot à dire sur la mort. Après tout, elle décrit l’origine de l’homme. Par conséquent, elle doit aussi traiter de son ultime destinée.

La Bible a son mot à dire sur la mort. Après tout, elle décrit l'origine de l'homme. Par conséquent, elle doit aussi traiter de son ultime destinée. Click To Tweet

Je me tourne vers la Bible aussi parce que, je crois, elle est la source fiable qui peut fournir une alternative au désespoir profond ressenti face à la mort. Elle ne fait pas qu’apaiser notre désarroi ou donner de l’espoir aux âmes faibles mais elle explique clairement l’origine de la mort, la façon de l’affronter et l’ultime victoire qui en résultera un jour.

La Bible nous fait comprendre que notre mort n’est pas la fin de notre histoire

Pour en savoir un peu plus, je t’invite à t’inscrire gratuitement à ces présentations audio sur le sujet.

Guide d’étude

Tu auras gratuitement

  • 6 présentations présentations qui durent au total 1h40
  • Un guide d’étude
  • Un document sur les faits historiques entourant la crucifixion
  • Un document sur la signification des sept dernières paroles de Jesus

  La réalité de la croix

Les sept paroles de Jésus

Inscris-toi dès maintenant pour bénéficier de cette offre gratuite!

 

Skip to toolbar