Mon ami aimerait lire ça aussi!

En période de chagrin, il est naturel de vouloir se retirer des autres, de laisser la morosité s’emparer de son esprit. Ta douleur te fait peut-être penser que Dieu ne se soucie pas de toi quand tu souffres. #foi #gratitude #defi #reconnaissance #leplaisirdecrire #Jesus #Dieu #bible

Notre série de 30 jours de foi et de gratitude se poursuit. Tu as la possibilité de lire les textes de méditation et de regarder les vidéos en cliquant sur l’un de ces liens.

Articles récemment publiés

Télécharge ton ebook-journal pour suivre avec moi ce défi de 30 jours de foi et de gratitude

Apporte-lui ton chagrin d’amour

Regarde la vidéo de cette méditation sur la chaine YouTube du blogue en cliquant ici

Verset de méditation

Nul n’est saint comme l’Éternel; Il n’y a point d’autre Dieu que toi; Il n’y a point de rocher comme notre Dieu. 1 Samuel 2: 2

Anne vivait à une époque où la valeur d’une femme était définie par le nombre d’héritiers qu’elle pouvait produire pour son mari. Malheureusement pour elle, Anne n’avait pas d’enfants. Elle était mariée, son mari l’aimait beaucoup mais elle semblait être maudite : elle était stérile. À cause de sa stérilité, beaucoup de gens la considéraient sans valeur.

Anne était fréquemment raillée et méprisée par d’autres femmes. Ces dernières ne cachaient pas leur raillerie pendant les grands rassemblements annuels ou des fêtes saisonnières, particulièrement l’autre femme de son mari, Pennina.  

Pourtant, Anne gardait l’espoir. Elle pensait tomber enceinte à chaque fois, mais elle n’y parvenait pas. Mois après mois, elle faisait face à la même déception. Son ventre vide ressemblait probablement à un rejet, un rappel constant de son échec en tant que femme.

Chaque année, Anne voyageait avec son mari et son autre épouse et enfants à la fête annuelle. Mais le voyage ne faisait qu’intensifier son chagrin. Mais un jour, elle a décidé de porter sa douleur au Seigneur. Elle a décidé d’apporter son chagrin d’amour au Seigneur. Et devine quoi? Et Dieu l’a récompensée!

En période de chagrin, il est naturel de vouloir se retirer des autres, de laisser la morosité s’emparer de son esprit. Ta douleur te fait peut-être penser que Dieu ne se soucie pas de toi quand tu souffres. Mais l’histoire d’Anne est la preuve que non seulement Dieu se soucie profondément de notre douleur, mais il agit aussi lorsque ses enfants crient vers lui. En retour, il nous faut lui exprimer notre gratitude.

Ma prière

Mon Dieu, quand je me sens négligé et ignoré, aide-moi à ne pas me cacher, mais plutôt à te porter ma douleur. Tu te soucies de mes chagrins et de mes ennuis. Que tu sois loué parce que tu es le Dieu qui voit et qui comprend. Amen!

À demain,

Jacqueline

Mon ami aimerait lire ça aussi!