Des quêteux ou de bons amis?

Des quêteux ou des amis?

Grâce à mon  immigration , j’ai découvert des expressions québécoises que je n’aurais pas connues si j’étais restée dans mon pays d’origine. Ainsi, il y a une dizaine d’années, en écoutant les Québécois parler, j’ai appris le mot « quêteux ». En Haïti (mon pays d’origine), pour autant que je sache, ce mot ne fait pas partie de notre vocabulaire. Cependant, nous en connaissons la définition mais sous un autre terme.

Au Québec, un quêteux est une personne qui mendie dans la rue, en Haiti, c’est tout simplement un mendiant. On comprend donc bien que je dise mendiant ou quêteux, je fais référence à la même réalité.

 

Comment se comporte un quêteux?

Le mendiant ne possède pas grand-chose. Pour satisfaire à ses besoins, il doit demander à des inconnus dans la rue. Il vit au bon vouloir des étrangers qui sont sur sa route. Il ne sait pas si la prochaine personne rencontrée va lui faire une faveur ou non, mais il demande, il persévère.

Par ailleurs, le quêteux n’entretient pas vraiment de relation personnelle à celui qui lui fait l’aumône, mais il lui demande quand même. Ce qui m’amène à me demander si au point de vue spirituel, nous ne nous comportons pas comme des quêteux.

Des quêteux spirituels?

Comprends-moi bien, je suis tout à fait d’accord avec cette injonction de Jésus qui nous dit « Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.» L’apôtre Paul plus tard dira « Faites connaître à Dieu vos besoins par des prières et des supplications » De plus, nous sommes tous d’accord que devant Dieu nous ne possédons rien. Dans sa prière, David a dit aussi « Tout vient de toi et nous recevons de ta main ce que nous t’offrons ».

 

Des prières incessantes

 

Par conséquent, je me retrouve souvent en train de demander incessamment quelque chose à Dieu, de quémander. Et je crois que tu vis la même expérience que moi. La prière a cette façon de nous ramener vers les réalités invisibles qui nous font comprendre combien nous sommes petits par rapport à l’Infini dans les cieux. Cependant, je ne peux m’empêcher de me questionner : est-ce la volonté de Dieu que nous nous comportons uniquement comme des quêteux dans le domaine spirituel?

 

La prière a cette façon de nous ramener vers les réalités invisibles qui nous font comprendre combien nous sommes petits par rapport à l’Infini dans les cieux. Click To Tweet

Comment se comporte un quêteux?

Je retourne sur le comportement d’un quêteux :

  • Il sait qu’il n’a rien
  • Il sait qu’il faut absolument qu’il mendie.
  • Il ne connaît pas la personne à qui il demande l’aumône
  • Il ne sait pas absolument pas si la personne va agréer sa demande
  • Il remercie rapidement son bienfaiteur avant d’en chercher un autre.

 

Analogie dans le domaine spirituel

Savoir qu’on n’a rien et que Dieu a tout, c’est l’attitude idéale de tout chrétien. Ce dernier reconnaît en Dieu le pourvoyeur, celui qui contrôle l’univers et qui le maintient en vie. Il sait qu’il doit prier, mais la prière est-elle uniquement une question de demandes, de requêtes, sans même être sûr si Dieu va nous accorder notre demande?

 

Savoir qu’on n’a rien et que Dieu a tout, c’est l’attitude idéale de tout chrétien. Click To Tweet

Devrions-nous être uniquement des quêteux?

Jésus a fait une déclaration avec laquelle je me débats depuis des années : “Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.”

Donc, selon Jésus, la relation qu’on doit entretenir avec lui n’est pas tout à fait celle d’un quêteux avec son bienfaiteur éventuel. C’est une question d’intimité, de rapprochement profond qui fait que quand nous lui demandons quelque chose, en fait c’est lui-même qui nous pousse à le lui demander. C’est sa propre requête. Par conséquent, sa réponse est toujours « oui, je te l’accorde, mon enfant ».

Jésus est notre ami

Une nouvelle perspective de la prière

Je crois que par la prière, nous faisons connaître à Dieu nos besoins non pas pour lui en informer mais pour reconnaitre leur réalité et en parler librement à notre meilleur ami.

Je ne pense pas que nous soyons uniquement des quêteux. Oui, nous devons présenter à Dieu nos demandes, mais nous ne sommes pas laissés à la merci d’un être qui agit au gré de ses caprices ou de sa bonne volonté, qui n’a ni de liens ni de plans pour nous. Non, notre Dieu n’est pas un inconnu qu’il faut remercier machinalement avant de passer à une autre requête, un autre bienfaiteur. Notre Dieu est notre père et notre créateur donc il nous connaît intimement. Il est notre pourvoyeur et il est celui à qui nous pouvons nous adresser en toutes circonstances.

La prière ne nous laisse pas à la merci d’un être qui agit au gré de ses caprices ou de sa bonne volonté, qui n’a ni de liens ni de plans pour nous. Click To Tweet

 

La question donc à nous poser toi et moi: voulons-nous rester au stade de quêteux spirituels ou voulons-nous devenir de bons amis avec  Dieu?

 

À ta croissance spirituelle!

Related posts:



Journal de prière

La prière est essentielle à la vie de tout chrétien puisqu’elle est une conversation qu’on entretient avec Dieu. Grâce à elle, nous parvenons à connaitre les plans de Dieu pour notre vie. Je t'invite donc à passer une semaine en compagnie de Dieu . Utilise ce journal GRATUIT pour le faire.

Oui, je le veux



Leave a Reply 2 comments

Leave a Reply:







Skip to toolbar