Mon ami aimerait lire ça aussi!

Penses-tu que Dieu est l'obstacle entre toi et tes rêves de bonheur alors tu dois le supplier pour qu'il te laisse enfin profiter d'un répit bien mérité après avoir travaillé durement pour lui? #foi #prier #priere #Dieu #Jesus #Bible #filsprodique #citationbiblique #versetbibliqueDans le premier article, j’ai posé des questions pertinentes concernant la parabole du fils prodigue. Peut-on comparer ces deux fils? Le fils qui parait être le meilleur l’est-il en réalité? Les deux ne sont-ils pas les mêmes en fait?

Une étude à la va-vite de cette histoire nous porterait à faire les éloges du fils ainé, celui qui est resté travailler avec son père alors que son frère est parti dilapider l’argent de son héritage. Nous serions prêts à démontrer comment le comportement du plus jeune est horrible et oublier que les deux ont du père une très mauvaise image. Avant de dire que tu n’es pas d’accord avec moi, donne-moi le temps de m’expliquer un peu 🙂

 

 

Le benjamin ou le fils prodigue

On n’a pas besoin d’études approfondies pour comprendre que le benjamin est un fils immature, gâté, qui veut tout avoir tout de suite. Mais en réfléchissant un peu, on peut dire que réclamer sa part d’héritage avant la mort de son père veut dire qu’il voit en son père un obstacle entre lui et la bonne vie qu’il désire mener. Il veut profiter des biens de son père tout en le mettant de côté parce qu’à ses yeux son père le gêne, l’empêche de profiter de la vie. Peut-être son père avait trop de règles selon le fils, peut-être qu’il le reprenait de temps en temps à cause de son tempérament frivole.

On peut aller loin dans la réflexion pour comprendre pourquoi un fils, né d’une famille riche, ayant tout à sa disposition, veut se débarasser de son père de cette manière. Une réponse assez valable selon moi: il avait de son père une très mauvaise image. Il n’avait aucune relation d’amour profond avec lui.

Maintenant, le fils ainé

Il est resté avec son père, travaillant dur dans les champs, essayant de paraitre aux yeux de tous un fils dévoué, sérieux. Mais quand son frère fugueur revient et constatant la grande fête que son père a organisée en son honneur, alors là, il montre ses vraies couleurs:

Alors le fils aîné se mit en colère et refusa de franchir le seuil de la maison. Son père sortit et l’invita à entrer. Mais lui répondit: «Cela fait tant et tant d’années que je suis à ton service; jamais je n’ai désobéi à tes ordres. Et pas une seule fois tu ne m’as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. Mais quand celui-là revient, “ton fils” qui a mangé ta fortune avec des prostituées, pour lui, tu tues le veau gras! Luc 15: 28-30

Essayons de comprendre sa réponse

D’abord, il se met en colère à cause de la fête. Si tu aimes vraiment ton frère, ne voudras-tu pas l’accueillir à bras ouverts quand il retourne à la maison après une fugue? Content qu’il soit enfin de retour? Heureux qu’il ait trouvé le courage de s’excuser?

Ensuite, il décrit exactement comment il voit son père: un père pingre (J’ai travaillé pour toi pendant des années tu ne m’as rien donné!), injuste (Tu récompenses le mauvais comportement de mon frère!) et gênant (Pendant toutes ces années, je me suis tué à la tâche pour toi sans être heureux et tu l’as accepté. Tu n’as jamais fait de fête pour moi!).

 

 

Alors, y a-t-il une différence entre les deux?

À mes yeux pas vraiment! Les deux fils n’ont jamais compris le vrai caractère du père. L’ainé a tout fait pour garder les apparences pendant des années tout en pensant que son père est très dur, le plus jeune a décidé de jeter l’éponge devant les exigences de son père avant de pourrir dans cette maison paternelle sans vie. Alors, entre les deux, il n’y a pas grande différence.

Cependant, le benjamin est sur la bonne voie de refaire connaissance avec son père. Il est en train de comprendre que son père n’est pas tel qu’il le croyait lorsqu’il avait quitté la maison. C’est un père aimant, qui est lent à la colère et riche en bonté. J’ai l’impression à cause de son incartade, il va découvrir le vrai caractère de son père. Quant à son frère, Jésus n’a pas continué l’histoire, mais saura-t-il le découvrir?… Ce qui m’amène à te poser la question:

Comment te représentes-tu Dieu quand tu pries?

  • As-tu de lui l’image d’un père exigeant qui doit être amadoué par des phrases pieuses pour qu’il daigne enfin exaucer les requêtes de ses enfants?
  • Penses-tu que Dieu est l’obstacle entre toi et tes rêves de bonheur alors tu dois le supplier pour qu’il te laisse enfin profiter d’un répit bien mérité après avoir travaillé durement pour lui?
  • Ou bien considères-tu Dieu comme un père qui t’aime profondément et ne veut que ton bien?

Ce sont des questions auxquelles il faudra que tu répondes avant de faire ta prochaine prière parce qu’en fait la prière est une conversation entre Dieu et toi dans la plus parfaite confidentialité quand tu le rencontres dans le silence de ta chambre et de ton coeur. Il sonde les coeurs et les reins. Il sait exactement quelle image tu as de lui…

Mon ami aimerait lire ça aussi!