Mon ami aimerait lire ça aussi!

Comment nous assurer que nos prières sont réponduesJe suis toujours impressionnée quand je rencontre des gens qui me disent que Dieu répond toujours à leurs prières. Oui, je suis d’accord que Dieu répond toujours aux requêtes de ses enfants, d’une façon ou d’un autre. Cependant, ce que ces gens veulent dire c’est que Dieu leur répond toujours positivement.

Malheureusement, je n’ai pas toujours vécu cette expérience. Il y a des fois ou je demande des choses à Dieu et il ne répond pas de la façon à laquelle je m’attendais. Cela a provoqué parfois de la frustration de mon côté, du découragement ou une certaine colère je dois l’avouer 🙂

Perplexe?

J’écris sur la croissance spirituelle. Je crois sincèrement que la prière joue un rôle fondamental dans l’entretien d’une relation profonde et personnelle avec Dieu. Mais, je sais que Dieu n’accorde pas toujours à ses enfants ce qu’ils lui demandent pour de multiples raisons compréhensibles ou non. J’en ai discuté dans plusieurs de mes articles.

Toutefois, il ne faut pas se laisser devenir cynique ou blasé par ces exemples parce que Jésus lui-même nous indique comment nous assurer que nos prières seront toujours répondues.

 

 

La formule de Jésus

Selon Jésus, son père peut répondre positivement à toutes nos prières. En effet, il dit:

Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. Matthieu 7 v 7 – 8

Donc, Jésus nous recommande de faire trois choses: demander, chercher et frapper. Après chacune de ces actions, il y a une promesse.

  • Demandez et l’on vous donnera
  • Cherchez et  vous trouverez
  • Frappez et l’on vous ouvrira
Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe. Matthieu 7 v 7 – 8 Click To Tweet

C’est toute une attitude de persévérance à adopter!Je me suis souvent demandé pourquoi Jésus ne nous pas conseillé de demander seulement. Pourquoi devrions-nous poser cet ensemble d’actions? Il me semble être si ce n’est excessif du moins inutile?

 

 

Implications d’une demande

Quand quelqu’un me demande quelque chose, si c’est à ma portée, souvent, je n’ai pas besoin d’explications supplémentaires, de démarches sophistiquées ou même d’insistance avant de répondre à sa requête. Il me paraît plus simple de répondre immédiatement au lieu de me laisser importuner.

Souvent, toute insistance, quand j’ai déjà donné une réponse, me semble inappropriée. Est-ce que la personne pense que j’ai un cœur dur? Ou suis-je une menteuse? Si j’ai dit non la première fois, c’est que je n’ai pas les moyens d’accéder à la demande. Point final 🙂 Cependant, Jesus pense que quand il s’agit de voir ses rêves se réaliser il faut de la persistance.

Pour mieux comprendre

En grec, les verbes “demander, chercher et frapper” sont utilisés au présent (impératif). Daniel B. Wallace, dans son livre Greek Grammar, beyond the basics (page 521), explique plusieurs usages du présent. Dans la catégorie Iterative present, il explique que le présent peut être utilisé pour décrire la continuité d’une action, sa répétition. Il serait donc plus juste de traduire cette phrase en français comme ceci : continuez à demander, continuez à chercher, continuez à frapper encore et encore. En d’autres termes, il ne suffit pas de demander une fois, de chercher une fois, et de frapper une fois. Il est obligatoire d’accomplir ces actions continuellement jusqu’à ce que sa requête soit agréée.

Est-ce injuste?

Pourquoi insister? Pourquoi ne pas demander une seule fois? D’ailleurs Dieu détient tout, il peut me répondre immédiatement. Peut-être la recommandation de Jésus ne concerne pas trop le bienfaiteur, mais la personne qui demande.

Il est clairement décrit la personnalité de Dieu dans la Bible:

Si nous combinons ces trois actions : demander, chercher et frapper, au cours de ce processus, quelque chose va obligatoirement se passer. Dieu aura le temps de nous parler, d'entrer en relation profonde avec nous, de nous changer. En fait, c'est l'ultime but de la prière. #prier #priere #foi #Dieu #bible #prieredefoi #confianceenDieu #foienDieu #journaldepriere #priezsanscesse #leplaisirdecrire

Par conséquent, cette succession d’actions agressives ne concerne pas le bienfaiteur. Ce n’est pas à cause de la dureté du cœur de Dieu que nous devons autant persister. Il doit s’agir de quelque chose d’autre, de quelqu’un d’autre dans cette relation. De l’homme.

Qui sommes-nous?

Comparativement à Dieu, nous sommes faibles, nous vacillons. Nous ne savons pas exactement ce que nous voulons. Nous changeons d’avis. Nous pensons toujours avoir raison. Nous ne savons pas ce qui se passe vraiment derrière le voile qui cache le visible de l’invisible. Et même si des fois nous sommes sûrs de nous, nos désirs peuvent nous conduire à la mort :

Telle voie paraît droite à un homme, mais son issue c’est la voie de la mort. Proverbes 14:12

Que veut dire Jésus?

Je pense que Jésus dans ce passage veut nous faire comprendre que Dieu ne fonctionne pas selon les désirs humains qui sont comme des enfants: un jour, ils veulent ce jouet. Ils sont persuadés que c’est ce jouet qui les rendra heureux, mais le jour suivant ils en veulent un autre.  Dieu dans cette situation ne serait que notre magicien qui répond favorablement à tous nos caprices. Non. Il ne peut en être le cas. Jésus nous invite à considérer attentivement les élans de nos cœurs.

Par ailleurs, si nous combinons ces trois actions : demander, chercher et frapper, au cours de ce processus, quelque chose va obligatoirement se passer. Dieu aura le temps de nous parler, d’entrer en relation profonde avec nous, de nous changer. En fait, c’est l’ultime but de la prière.

Prier, c’est ouvrir à Dieu son cœur comme on le ferait à son plus intime ami. Non pas que la prière soit nécessaire pour instruire Dieu de ce qui nous concerne, mais elle nous met à même de le recevoir. La prière ne fait pas descendre Dieu jusqu’à nous: elle nous élève jusqu’à lui. E. G. White, Vers Jésus, p 142

La prière n’est pas destinée à produire un changement dans les sentiments de Dieu, mais à nous mettre en harmonie avec lui. Lorsque nous lui adressons une demande, il peut juger utile que nous fassions tout d’abord notre examen de conscience et que nous nous repentions de notre péché. C’est pourquoi il nous fait passer par l’épreuve et l’humiliation, afin que nous comprenions ce qui entrave l’action de son Esprit en nous. E. G. White, Les paraboles de Jésus, p 1171

 

Prier, c'est ouvrir à Dieu son cœur comme on le ferait à son plus intime ami. Non pas que la prière soit nécessaire pour instruire Dieu de ce qui nous concerne, mais elle nous met à même de le recevoir. La prière ne fait pas descendre Dieu… Click To Tweet

Récits des infatigables

Tu connais sûrement des histoires extraordinaires et invraisemblables de réussite. Elles n’arrivent qu’aux persévérants jamais à ceux qui abandonnent aisément au premier obstacle. Quand il n’y a aucun obstacle à surmonter, les meilleures leçons ne sont pas apprises.

Les réussites rapides et fulgurantes ne résistent pas au test du temps si leurs auteurs ne continuent pas à y travailler. Jésus a bien expliqué ce principe avant que  la psychologie moderne et les motivateurs ne nous en parlent.

Demander, chercher et frapper: je suis bien décidée à suivre cette formule, et toi?

Mon ami aimerait lire ça aussi!