Category Archives for "Uncategorized"

Épisode # 8 : Comment lire la Bible?

Lis ta Bible quotidiennement” : si on est chrétien (ou non), on entend ce message répété à plusieurs reprises dans sa communauté religieuse. Mais comment le faire? Y a-t-il une recette magique pour parvenir à comprendre les passages bibliques? Peut-on tout simplement faire une lecture machinale pour taire sa mauvaise conscience et penser que cette lecture peut être vraiment bénéfique? Ou y a-t-il une méthode simple et efficace qui me permettrait de connaitre le message que Dieu a pour moi spécialement pour ma vie?

Dans le cadre du thème “La Bible, ce livre méconnu”, Billy et moi nous continuons notre discussion pour répondre à la question fondamentale “Comment lire la Bible?”

 

 

Dans cet episode, tu apprendras une méthode simple et efficace pour tirer le maximum de profit de la Bible.

Pour appliquer cette méthode, télécharge gratuitement ton journal de prière

 

Versets à se rappeler

Épisode # 8 du podcast Le chrétien au quotidien

 

Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre. 2 Timothée 3: 16-17

 

Épisode # 8 du podcast Le chrétien au quotidien

 

Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Jean 5: 30

 

Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Jean 5:39 Click To Tweet

 

Citations

Épisode # 8 du podcast Le chrétien au quotidien

« La Bible est votre carte pour vous éviter le naufrage, pour vous montrer où le port se trouve, en vous montrant comment l’atteindre en évitant les bancs de sable et les rochers. Coulez la Bible au fond de l’océan et les obligations envers Dieu resteront inchangées. Vous auriez le même cheminement à faire mais sa lampe et sa direction manqueraient, vous auriez le même voyage à faire mais son compas et sa carte auraient passé par-dessus bord. » Henry Ward Beecher – (1813-1887)

 

« La Bible est votre carte pour vous éviter le naufrage, pour vous montrer où le port se trouve, en vous montrant comment l’atteindre en évitant les bancs de sable et les rochers. Coulez la Bible au fond de l’océan et les… Click To Tweet

 

Épisode # 8 du podcast Le chrétien au quotidien

 

Que le monde progresse tant qu’il veut, que toutes les branches des connaissances humaines se développent au plus haut degré, rien ne remplace la Bible base de toute éducation. Goethe

 

Épisode # 8 du podcast Le chrétien au quotidien

C’est tout pour cet épisode.

À bientôt!

 

Que faire de ton journal personnel?

Tu passes des heures et des heures à tenir un journal personnel. Tu planifies ton horaire afin d’inclure cette activité qui peut se révéler fastidieuse. Tu as même dépensé de l’argent ou tu prévois d’en dépenser pour satisfaire ce passe-temps que plus d’un peuvent considérer futile. À un certain moment, je pense que tu peux te demander: “À quoi servira ce journal”? Bien sûr les bienfaits en ce moment sont évidents, mais à l’avenir, que faire de ces centaines de pages de journal intime?

 

Pour écouter la version audio de cet article, clique ici. 

Usage du journal personnel

Tu peux te tromper si tu t’attardes au nom pour croire que le journal personnel est ta propriété individuelle et exclusive. Certes, il t’appartient. Il se pourrait que tu y écrives des confidences que tu ne veuilles partager avec personne. Je le comprends parfaitement. Cependant, ça dépend du type de journal que tu tiens – tu peux en savoir un peu plus en lisant ou en écoutant mon article “Des alternatives en matière de journal personnel” – il est tout à fait possible qu’il devienne une propriété publique, que les autres le lisent, qu’il soit diffusé à grande échelle. Mais, n’allons pas trop vite. Commençons par le commencement.

 

 Mon histoire, un témoignage public

Staufic Flickr via Compfight cc

Staufic Flickr via Compfight cc

En tant qu’hommes ou femmes, nous faisons des expériences similaires. Nous avons une famille, des amis, nous allons à l’école, au travail. Nous faisons face aux défis de la vie quotidienne. Mon expérience ressemble à des milliers d’autres, mais en même temps,  elle diffère des autres. Ainsi, ma vie personnelle renferme des épisodes utiles, qui partagées, peuvent:

  • aider une personne à mieux faire face à sa réalité
  • donner de l’espoir
  • attirer l’attention sur une cause sociale, politique ou religieuse
  • donner un aperçu sur une réalité vécue par une minorité
  • évaluer son parcours personnel
  • développer sa créativité
  • Etc,.

Qu’en-est-il du journal personnel?

Ma réponse est très simple. Que ce soit un journal de voyage, un journal de victoires ou d’échecs, un journal de prière, le journal intime est constitué d’archives. Toute archive renferme la mémoire d’une personne, d’un groupe, d’une société, d’un pays et est appelée à informer la génération suivante. Le journal personnel n’est pas différent. Il contient des dizaines d’histoires qui sont tes archives. Sa relecture te permet de te rappeler ton passé sans en omettre des détails importants. Un jour, tu peux te trouver dans une situation où une de tes expériences servira de leçon à quelqu’un, comme je le disais tantôt. Ainsi tu seras prêt à le partager toi-même ou de concert avec un professionnel. Tu pourras  en raconter le contenu à l’oral à tes amis, ta communauté professionnelle, sociale ou religieuse. (Attention, tu dois le faire naturellement, quand l’occasion se présente!).

 

 

C’est possible aussi que tu publies ton journal sous forme d’articles dans un blogue ou dans un journal, ou tout simplement comme un livre. Finalement, je l’ai déjà dit le journal personnel est ton premier vers un best-seller.

Un journal personnel, un monde de possibilités

ma-foi-me-pousseDonc, tenir un journal n’est pas un exercice futile. En fait, il peut représenter une contribution importante à la société à laquelle tu appartiens. Qui sait? Ça peut même aller au-dela de tes frontières. Tu as assurément lu des journaux intimes qui ont été publiés. Alors, pourquoi pas le tien? Tu ne peux prévoir l’usage ou l’impact qu’aura un simple journal.

J’espère que cette série t’a convaincu de tenir un journal personnel si tu es un passionné de lecture et d’écriture.

 

Comme d’habitude, ce sera un plaisir de lire tes commentaires.

 

À bientôt

 

 

 

Des alternatives en matière de journal personnel

MSGS4 Flickr via Compfight cc

MSGS4 Flickr via Compfight cc

Le journal personnel fait partie de la grande famille des récits. Écrit souvent en prose, c’est un texte narratif, facile à lire et en général destiné à un usage personnel. C’est la raison pour laquelle, en parlant de journal personnel, on se représente souvent un cahier intime dans lequel le diariste dévoile ses sentiments sans aucune retenue.

C’est vrai que le journal intime classique était réputé pour son contenu à caractère explosif, ses secrets inavouables et ses phrases remplies d’émotions. Cependant, le journal personnel ne se résume pas uniquement à cela. Il y a d’autres alternatives. Je vais t’en proposer 5.

Pour écouter cet article, clique ici.

Alternatives en matière de journal personnel

Je l’ai dit dans l’article précédent, avant de commencer à tenir un journal il faut que tu saches pourquoi. Tu dois déterminer la raison fondamentale qui te pousse à consacrer du temps à l’écriture. Ainsi, il te sera facile de choisir parmi les options que je vais décrire.

Le journal de voyage

Si tu aimes voyager et tu voyages souvent, à part les photos ou les vidéos, tu peux décider d’archiver ces voyages en tenant un journal dans lequel tu décris le paysage, la température, la nourriture,  tes impressions,  tes rencontres, en fait toute aventure qui mérite d’être rappelée. Si tu tiens un journal électronique, tu peux même y insérer tes photos et tes vidéos. C’est une combinaison gagnante! Tu reliras ces souvenirs avec plaisir de retour dans ton pays. Tu peux aussi passer  ce journal à tes amis, ta famille. Ils auront une meilleure idée de ce que tu as vécu. Sur le web, il y a des milliers de blogues consacrés aux voyages. Ce sont des journaux intimes 🙂

Le journal positif

Il est appelé en anglais “The happiness project”. Je viens de découvrir ce nom en faisant des recherches pour cet article. Mais sans le savoir, j’en ai tenu plusieurs il y a quelques années. À cette époque-là, j’avais remarqué en relisant mes journaux que mes écrits étaient très négatifs, alors j’ai décidé d’écrire uniquement mes expériences positives. C’était une période assez difficile pendant laquelle je cherchais à m’orienter dans ma vie personnelle. Mes écrits reflétaient  les questions douteuses que je me posais alors.  Après la décision de tenir un journal positif, j’ai pu voir l’impact que cela avait sur moi et mes interactions avec les autres. Je n’ai jamais regretté cette décision. Il se pourrait que ce dont tu aies besoin en ce moment c’est un journal positif, pourquoi pas?

Le journal de tes échecs et victoires

Tu peux vouloir tenir un journal dans lequel consigner les moments importants de ta vie, tes échecs et tes victoires. Tu as peut-être vécu des situations extraordinaires qui méritent d’être racontées, alors n’hésite pas. Écris un journal pour les détailler. Il inspirera quelqu’un à garder espoir un jour.

Le journal de réflexion littéraire

C’est un journal que tiennent les bibliophiles. Si tu aimes lire et tu veux tenir un compte-rendu de tes lectures, le meilleur moyen est un journal. Tu y inscris le titre du livre, l’auteur, l’année de parution et l’édition. Tu y fais le résumé du livre et tu le critiques en prenant soin de ressortir les points positifs et négatifs. C’est une excellente façon de développer ton jugement critique.

Si tu es chrétien, tu peux décider de tenir un journal d’études bibliques. Comme son nom l’indique, c’est un journal dans lequel tu tiens à jour la lecture de la bible. Tu y décris les passages ou le livre que tu es en train de lire, ta compréhension du texte, ses relations avec les autres textes lus, les réflexions que tu as lues à ce sujet, etc. Je conseille à tous ceux qui veulent vraiment étudier la bible d’utiliser un tel journal.

Le journal de prière

Finalement, et non le moindre, le journal de prière. C’est le journal que je tiens régulièrement qui me permet de garder une relation très étroite avec Dieu. J’ai même puisé des textes de ce journal pour écrire deux recueils de poésie.

Le journal de prière peut être tout à fait simple. On y écrit ses prières, ses requêtes et ses remerciements. En fait, pour tous ceux qui pensent qu’ils ne savent pas prier, un journal de prière est la solution à ce blocage puisque c’est extrêmement facile de rédiger ses prières. Tu y exprimes tout simplement tes pensées. En écrivant dans ton journal, tu développeras ta propre façon de parler à Dieu sans penser copier les formules ou les phrases toutes faites des autres chrétiens de ta communauté.

2Le journal de prière peut se combiner au journal de réflexion littéraire décrit précédemment. C’est le modèle que je propose sur ce site et qui est offert gratuitement. Clique ici pour avoir plus de détails et télécharger ta copie.

Avant de  terminer

Il y a un point essentiel à se rappeler quand on tient un journal personnel, la date.

En effet, un journal daté documente avec précision l’objet ou la situation qui te pousse à écrire. Tu peux y suivre la progression de tes pensées, juger de leur impact dans ta vie, etc. Alors, n’oublie surtout pas d’écrire la date quand tu vas commencer ton journal intime.

Allez, c’est tout pour aujourd’hui! J’espère que ces alternatives te guideront dans le choix de ton journal personnel.

 

Tiens-moi au courant!

À bientôt!

Étapes pour tenir un journal personnel

Je ne sais pas si tu es comme moi (J’espère que tu l’es!), je déteste quand on me conseille de faire quelque chose sans me donner des indices sur la façon de le faire. Peut-être est-ce à cause de mon expérience dans le domaine de l’enseignement, mais j’ai tendance à m’attarder sur le “comment” au lieu du “tu dois”. C’est pourquoi j’écris cet article.

Pour écouter cet article, clique ici.

Comment tenir un journal personnel?

Je t’ai convaincu de tenir un journal grâce aux articles précédents, la question suivante est logique: comment le faire? Je vais donc décrire 5 étapes assez faciles qui te permettront de tenir un journal personnel avec succès.

  1. Choisis le support qui te convient le mieux. J’ai commencé à l’adolescence à tenir un journal. À cette époque-là, un seul moyen était disponible, le vieux cahier de notes. L’ordinateur n’était pas couramment utilisé. J’utilisais donc un cahier régulier que je remplissais de notes, d’idées, d’émotions brutes, etc. Pour moi, la beauté du journal ne comptait pas. Mais ces jours-ci, c’est une histoire toute différente. Les modèles de journaux intimes pullulent. Tu peux choisir le support traditionnel, c’est-à-dire le format papier, ou le journal électronique. Pour le format papier par exemple, une brève recherche sur le net ou dans une librairie te permettra de choisir ce que tu veux. Tu peux aussi utiliser ton ordinateur pour le format électronique (un document Word) ou n’importe quel site qui offre la possibilité de tenir un journal en ligne. La question à se poser est tout simple :”quel est le support qui me convient le plus?”. Rappelle-toi que ce support doit être commode, accessible et attrayant.
  2. Choisis le type de journal que tu vas écrire. Demain, je publierai un article détaillé sur les types de journaux personnels. Entretemps, sache qu’il existe toutes sortes de journaux intimes basés sur le but que l’auteur s’est fixé. Par conséquent, ma question pour toi est la suivante: “qu’est-ce que tu veux réaliser en tenant un journal intime?” Penses-y. Demain, mon article t’aidera à prendre une décision définitive.
  3. Choisis ton horaire. C’est évident que si tu ne mets pas le journal dans ton horaire ou si tu penses que la tenue de ton journal est facultative, tu ne vas jamais pouvoir le faire. Il te faut être discipliné. Il est obligatoire que tu bloques dans ta journée ou ta soirée un moment spécifique pour écrire. Ça peut aller de 10 minutes à une heure. Ça dépend de tes activités et de tes obligations personnelles. Mais, choisis un moment qui n’est pas négociable. Ce sera pour toi un moment de détente. Au début, je dois t’avouer que ce sera un peu dérangeant. Toute nouvelle habitude commence de cette façon, mais avec le temps, tu verras, il te sera très facile de te couper du monde pour retrouver ton journal personnel.
  4. Visualise l’avenir. Avant même de commencer à écrire, tu dois voir le résultat dans ton imagination. Tu dois pouvoir anticiper la joie que tu auras dans un mois, 3, 6, 12 mois à relire ton journal, à passer à travers les pages et voir les progrès personnels que tu as accomplis. Prends un moment pour le faire. La visualisation est la technique qui te motivera, qui te donnera le courage nécessaire aujourd’hui pour réaliser un rêve qui t’est cher. Crois-le ou non, les rêves qui valent la peine d’être réalisés sont ceux qui nous poussent à nous dépasser, à sacrifier notre confort actuel en échange d’un gain futur extraordinaire. Alors, laisse-toi emporter par la fierté, la joie, le bonheur que tu auras dans quelques semaines à voir tout le travail que tu auras accompli en suivant ton horaire avec détermination.
  5. Commence à écrire. Ne remets pas à demain ce que tu peux faire aujourd’hui, dit-on. Ce proverbe s’applique aussi pour la tenue de ton journal. La procrastination ne paie jamais. Ne dis pas que tu vas commencer la semaine prochaine, dans un mois, quand tu auras plus de temps. Non, commence à écrire le plus tôt que possible. Cette date est celle où tu as commencé ce processus. Deus phrases, un paragraphe, une page entière, peu importe! Écris quelque chose dans ton journal aussitôt que tu auras suivi les étapes précédentes. Ensuite, tu continueras à écrire suivant l’horaire que tu as établi.

Ces 5 étapes sont faciles, pratiques et te permettront de commencer à tenir avec succès ton journal. J’espère que tu les suivras. Tiens-moi au courant de tes progrès.

À bientôt!

Ton premier pas vers un best-seller

ecrire-et-ne-pas-publierHenry de Montherlant  déclare:“Ecrire, et ne pas publier, est un état bien agréable.??? Tu peux sourire en coin ou hausser les épaules sarcastiquement en lisant cette citation d’un académicien français qui a publié des dizaines de livres parmi lesquels des recueils de poésie, des récits et des essais. Tu peux même te poser la question: Comment un auteur aussi prolifique peut déclarer que ne pas publier son livre est un état bien agréable?

Pour écouter la version audio cet article, clique ici.

En y réfléchissant, je me demande s’il n’avait pas dans ses tiroirs des dizaines de manuscripts poussiéreux qu’il prenait plaisir à relire de temps en temps, savourant le délice d’être le seul à être courant de ces textes hâtifs, écrits sous l’impulsion du moment, des secrets dont lui seul connaissait la teneur.

Pour quelqu’un qui n’a pas encore publié, on peut croire que c’est le plus grand des malheurs: écrire et ne pas publier. Pourtant, je peux t’assurer que non. Pour tout écrivain désireux de partager ses écrits, le malheur c’est de publier son livre sans prendre le soin de trouver le public pour qui ce livre est destiné. Mais ça, c’est une autre discussion. Pour le moment, laisse-moi te dire pourquoi je suis d’accord avec cette citation.

Un plaisir de ne pas publier?

Publier ton livre revient à dire à ton public que tu as mûrement réfléchi à un sujet et que tu es prêt à partager avec lui tes découvertes. Si tu ne prends pas le temps de connaitre ton public-cible, tu vas espérer que la personne qui tombera par hasard sur ton oeuvre la lira et arrivera aux mêmes conclusions que toi. Mais, dans la majorité des cas, publier un best-seller ne fonctionne pas de cette façon. Non seulement le public est difficile à atteindre et à émouvoir, mais aussi il y a toute une série de mécanismes à mettre en place afin de se faire connaitre et de s’assurer de mettre dans les mains de son public un livre qu’il lira avec satisfaction. Les auteurs dont le premier livre est un best-seller font partie des exceptions. Ils ne sont pas la règle. Et je parie que même s’ils ont un best-seller, ils ont aussi des livres qui ne sont pas publiés qui leur ont servi de tremplin afin de les propulser au sommet. Ils ont peut-être commencé à écrire depuis leur adolescence 🙂

Un secret de polichinelle

Je vais partager avec toi un secret de polichinelle :”C’est en forgeant que l’on devient forgeron”. Ce proverbe populaire vaut tout son pesant d’or particulièrement en écriture. Pourtant, on a tendance à l’oublier. On est captivé par ces récits fascinants qui décrivent la montée soudaine vers la popularité d’un auteur inconnu. On veut tout simplement que son livre devienne aussi un succès d’édition sans prendre le temps d’apprendre à écrire. Pourtant, si tu veux devenir un auteur à succès ou un auteur tout court, il n’y a pas trente-six solutions, il faut que tu écrives. Devine quoi? Pour pratiquer cet art qu’est l’écriture,  rien ne remplace le journal intime.

Pourquoi le journal intime?

Tout auteur t’avouera qu’il a commencé à écrire pour lui, pour exprimer ses pensées, ses émotions, pour se raconter ce qu’il ne pouvait dire aux autres dans un cahier, un dossier, sur un bout de papier qui est devenu avec le temps son confident, son ami intime, son autre moi vers qui il pouvait se tourner quand son coeur débordait de non-dits. C’est là un journal intime!

Le journal intime: un cahier d’exercice

journal-personnelLe journal est donc devenu le canevas de pratique. Tout commence et passe par lui. Le journal intime développe sa discipline, son savoir-faire. Il lui fait savoir si ces poussées d’adrénaline qui le font tourner vers l’écrit représentent tout simplement une étape normale dans le développement de ses capacités émotives ou si c’est le début d’une carrière prometteuse.

Un journal intime, c’est le thermomètre qui te dit à quel point tu es affecté par la fièvre d’écrire.

Tu ne publieras pas tout ce qui est écrit dans ton journal, mais il constitue le matériel de base d’où tu tireras la matière de ton prochain livre. Alors, tu comprends pourquoi je suis d’accord avec la citation de Montherlant.

Le journal intime: le premier pas vers le best-seller

Tu veux publier un jour un livre à succès? N’attends pas que ce jour arrive tout simplement. Provoque-le! Bâtis-le une phrase à la fois. Un texte à la fois. Une page à la fois grâce à la tenue d’un journal intime.

Le journal de prière: un exercice pratique

2Si tu es chrétien, un journal de prière s’impose.

Le journal de prière est l’archive de ton parcours spirituel, de tes conversations avec Dieu, de tes requêtes et des réponses miraculeuses obtenues.

Pour en savoir plus, lis cet article.

Alors, si tu veux retrouver le plaisir d’écrire, si tu veux réaliser ton rêve de publier un livre, commence aujourd’hui un journal intime.

PS Télécharge gratuitement ton journal de prière en cliquant ici.

 

À bientôt!

 

 

 

 

Journal d’une Chrétienne (Presque) Parfaite

J’adore recevoir du courrier. Je crois que tout le monde aime en recevoir (enfin presque!). La preuve? Les médias sociaux explosent. Ils nous mettent en contact plus facilement et nousnote-258310_1920 incitent à converser, à échanger. En effet, les commentaires pleuvent sur les blogues et les microblogues. Nous voulons être au courant de tout, et tout de suite. Savoir ce que les autres pensent, même s’ils sont éloignés de nous, et comprendre les tendances du web deviennent une préoccupation de tout instant.

La Bible, lettre divine adressée à l’humanité

Je me représente la Bible comme des lettres de Dieu adressées à l’homme. C’est le courrier disponible pour tous. Nos prières sont nos lettres à nous, notre réponse en quelque sorte.

Ces premières lettres écrites par Dieu représentent le cri de cœur d’un Père aimant partant à la recherche de ses enfants.

Racontant des récits d’hommes qui nous ressemblent ou expliquant des avertissements justifiés et salutaire, toute la Bible parle de l’amour d’un Dieu infiniment grand pour l’homme infiniment petit.

Je suis certaine que Dieu veut que toutes ses créatures deviennent enfin ses enfants. Il ne ménage pas ses efforts, utilisant tantôt un moyen, tantôt un autre pour parvenir à toucher leur cœur.

Une pensée qui me rassure!

clockDieu connaît chacun de nous et sait, dans chaque cas, ce qu’il faut pour nous parler personnellement. Si quelquefois nous ne sommes pas réceptifs à sa voix, il persiste dans ses efforts pour conquérir notre cœur. Nous sommes libres alors de le choisir ou de le rejeter. Cette pensée me rassure!

Le journal d’une chrétienne presque parfaite

Pendant les prochaines semaines, je publierai le courrier qu’il m’a adressé et mes réponses. Ce sera un dialogue ouvert entre lui et moi.

Je partagerai avec vous les questions, les trébuchements, les balbutiements d’une chrétienne presque parfaite!

À bientôt!

Poésie et cetera, recueil publié

Emile3-1Enfin! Mon nouveau recueil est publié. Pour tous ceux qui ont aimé des textes comme “J’aimerais que tu m’aimes”, “Tu es”, “Patrimoine virtuel”, et plusieurs autres, vous êtes contents de cette nouvelle. Le recueil est prêt, et c’est absolument GRATUIT. Pour les autres, faites l’expérience, téléchargez cet ebook gratuit pour faire un voyage poétique absolument satisfaisant. Des nuances de l’amour, dépeintes avec sincérité et délicatesse, rendront votre lecture agréable et passionnante.

À tous et à toutes, bon voyage poétique!

 

Un nouveau livre

Emile3-1Eh oui! Je suis en train de préparer le lancement de mon recueil de textes. Ce n’est surprenant que le titre est celui de ma page Facebook consacrée aux belles lettres, à la poésie POESIE ET CETERA.

Dans ce nouveau recueil, encore des textes pour exprimer toutes les émotions humaines. Enfin presque toutes…

Des textes faciles à lire et à comprendre. Touchants. Qui parlent du coeur et au coeur.

Surveille les annonces pour être le premier à le télécharger!

Entre nous

Encore un nouveau blogue, dis-tu! Quand est-ce que ces apprentis blogueurs apprendront à se méfier de leur pulsion de partager leurs opinions sur internet bien qu’ils sachent qu’ils n’ont pas suffisamment de discipline pour continuer et s’améliorer en chemin? Si tu penses cela, je suis tentée d’être d’accord avec toi, c’est pourquoi je lance ce blogue pour être l’exception qui confirme cette règle! Une belle promesse, n’est-ce pas? Mais surtout un beau défi. Le défi d’écrire, de réciter et de publier! Et surtout de partager ma passion de la récitation de textes…

Une belle histoire d’amour suivie d’une grande déception, et tout le monde se transforme en poète. Qui n’a jamais été tenté dans son adolescence d’écrire des déclarations passionnées à “l’amour de sa vie”? Quel adolescent, je devrais dire adolescente, ne rêve de noircir les pages vierges de son journal neuf de commentaires, de déclarations orageuses contre ses parents, sa solitude ou tout simplement? Dans cette étape de son développement mental, tout est noir ou blanc. Je suis heureuse. Je suis malheureuse. Pas de demi-mesure. C’est à ce moment que naît l’envie d’écrire. Avec le temps, cette maladie se guérit sauf pour ceux pour qui elle devient incurable.

Les écrivains et ceux qui comme moi laissent courir leur doigt sur le clavier au gré de leur plaisir naissent grâce à cette envie furieuse de partager leurs émotions, leur imagination. On extirpe de son esprit ces personnages, ces histoires qui ne nous laissent pas dormir. On donne corps et forme à toute petite histoire lue dans la colonne des faits bizarres du journal. On fait vivre grâce à son imagination fertile cette femme, cet homme, cet enfants dénué de vie propre. On se met à la place de cette femme maltraitée, de cet amoureux trahi, de ce SDF qui, serein, est assis sur le bord de la rue, attendant notre aumône. On devient poète. On devient écrivain.

Je ne pense pas être différente de ce cheminement qui conduit tous ceux qui le veulent vers un exutoire médical: l’écriture.

Depuis mon adolescence ( que le temps passe vite! C’est un cliché, mais c’est vrai!), je griffonne, j’écris, je lis, j’emmagasine des idées, des opinions pour être lues un jour. Je suis contente d’avoir gardé beaucoup de mes anciens textes. Ils me permettent de mesurer ma maturité émotionnelle au fil du temps (Dieu merci). Ils me servent d’encouragement quand en panne d’inspiration je rouspète contre ce désir d’écrire qui me ronge. Ils me servent de repères.

Bien que la majorité d’entre eux restent au fonds de mon tiroir, devrais-je dire sur ma clé USB, je me souviens du soulagement ressenti quand ce jour-là j’ai décidé d’écrire ce texte. Crois-le ou non, ces écrits sont de mini-biographie (ce mot existe?). J’écris donc pour m’extérioriser, réfléchir, partager et me rappeler… 🙂

J’adorerais avoir tes commentaires. Envoie-moi un courriel!

La poésie doit …

La poésie doit être le miroir terrestre de la Divinité, et réfléchir, par les couleurs, les sons et les rythmes, toutes les beautés de l’univers.
Madame de Staël (1766-1817), De l’Allemagne (1810)

Lire la suite sur : http://www.etudes-litteraires.com/poesie-citations.php#ixzz2drwceF6B

Skip to toolbar