Category Archives for "Conseils"

Épisode # 20: S.O.S, je vais prendre des vacances!

Après avoir défini les vacances dans l’épisode précédent et discuté de l’emploi de ce mot dans la Bible, aujourd’hui, Billy et moi nous abordons deux autres aspects dans le thème du mois: les vacances.

Écoute, commente et partage!

 

 

 


 

Ce que tu vas apprendre:

  1. Trois bienfaits des vacances
  2. Comment choisir ses activités de vacances

Ce que tu dois faire:

  1. Décider d’inclure des vacances régulières dans ton calendrier
  2. Planifier soigneusement ses vacances
  3. Faire des activités physiques pour améliorer sa santé

 

Ressources 

Agenda gratuit!

Pour mieux planifier ton temps, télécharge cet agenda gratuit!

Agenda gratuit

Versets

  • Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux. Ecclésisate 3: 1

  • Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. 3 Jean 1:2
Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l'état de ton âme. 3 Jean 1:2 Click To Tweet

 

Citations

  • Les vacances,  c’est comme la vie, ça passe toujours trop vite. Damien Berrard
Les vacances, c'est comme la vie, ça passe toujours trop vite. Damien Berrard Click To Tweet

 

  • La civilisation se mesurera aux mois de vacances  que les travailleurs arracheront aux patrons.Maurice Toesca

 

 

  • Il n’y a d’homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé, qui a changé vingt fois la forme de sa pensée et de sa vie.  Alphonse de Lamartine

 

Allez, c’est tout pour cet épisode. À la semaine prochaine 🙂

10 Étapes essentielles avant de publier son livre (Partie 2)

 

10_tapes_essentiellesNous voici enfin arrivés aux dernières démarches à effectuer au cours de l’étape de prépublication.

Rappelle-toi que la prépublication représente l’étape essentielle qui précède la publication de ton livre, électronique ou non. La mener à bien te facilite le travail et t’évite bien des casse-têtes.
(Lis le billet précédent pour en savoir plus : 5 étapes essentielles avant de publier son livre )

 

Quelles sont les dernières étapes de la prépublication?

Il ne reste que 5 étapes à suivre pour terminer cette phase importante. Alors que tu es devenu actif sur les réseaux sociaux, on te connaît et on commence à te faire confiance, tu découvrs les autres blogueurs ou auteurs qui s’intéressent au même sujet et qui le développent ou l’ont développé. Au fur et à mesure que tu te plonges dans ta communauté de gens passionnés, tu dois :

6. Enrichir tes connaissances

En effet, les réseaux sociaux, les blogues, les sites internet constituent une mine de renseignements dans laquelle tu peux puiser pour enrichir le matériel que tu as déjà rassemblé pour ton livre. Lis, renseigne-toi, partage, commente, mais surtout évite de plagier.

 

7. Développer tes compétences en gestion de site

Gérer son site ou son blogue devient de plus en plus facile, c’est pourquoi des dizaines de milliers de blogues qui profitent d’un hébergement voient le jour chaque jour. C’est une bonne et une mauvaise nouvelle en même temps. Je n’ai pas pas besoin de commenter l’aspect positif, n’est-ce pas?

Cependant, ceux qui veulent auto-publier leur livre peuvent tomber dans le piège de la facilité qui consiste à utiliser les modèles prêts à être utilisés, par conséquent, sans aucune originalité puisque des milliers de sites semblables aux leurs sont déjà présents sur la toile. Solution à ce problème : visite les sites des autres auteurs qui publient dans ton domaine, lis les trucs et les astuces pour dynamiser ton site.

 

Cependant, ceux qui veulent auto-publier leur livre peuvent tomber dans le piège de la facilité qui consiste à utiliser les modèles prêts à être utilisés, par conséquent, sans aucune originalité puisque des milliers de sites… Click To Tweet

 

En un mot, développe tes compétences. Si les conseils proposés sont difficiles à implanter, fais appel à un concepteur pigiste (il y en a plein sur Internet! Lis mon billet pour en savoir plus : Embauche d’un pigiste: la pire erreur à éviter )

8. Écrire ton livre

“Rien n’est nouveau sous le soleil”, dit-on. C’est vrai, mais tu peux enrichir la discussion grâce à ton originalité. Ainsi, tu exprimeras clairement tes opinions dans un sens ou l’autre par le biais de tes écrits.
Si tu as déjà écrit ton livre avant cette étape, ce n’est pas grave. Ton travail ne fait que commencer, car le brouillon que tu as mérite d’être retravaillé et révisé (n’oublie pas je suis là pour t’aider). Si tu ne l’as pas encore fait, alors il est temps de te mettre à la tache. Écris, corrige, ajoute de nouvelles idées, élimine  certaines…

C’est un travail ardu qui requiert de la patience, de la réflexion et de la discipline. Embrasse tous les aspects de cette aventure et ne te laisse pas décourager.

9. Créer un sentiment d’anticipation dans ta communauté

Tu fais partie d’une communauté, n’est-ce pas? Donc, annonce la publication prochaine de ton livre. Publie certains extraits (très courts!) de ton manuscrit. Partage la nouvelle au moins deux mois avant la date de publication.

 

 

De temps en temps, fais référence à une partie que tu trouves particulièrement intéressante.
Autrement dit, annonce à tous que tu publieras ton livre prochainement.

10. Développer tes compétences en marketing

Oui, je sais, en général les écrivains ne veulent pas se vendre (à cause de leur manque de confiance en soi, je pense!). Mais, tu n’as pas le choix. Une maison d’édition ne soutient pas ton travail. Tu n’as pas d’agent littéraire. Alors… forme-toi, renseigne-toi et applique les conseils même si ton livre n’est pas encore publié.

Fais une liste de tout ce que tu auras à réaliser pour faire connaître ton livre, de préférence établis un calendrier très précis.

Conclusion

Eh voilà! C’est fini. J’ai accompli ma mission! Si on m’avait donné ses conseils avant de publier mon premier recueil, cela m’aurait évité de commettre bien des erreurs. J’aurais utilisé efficacement mon temps et réalisé bien plus que ce j’ai fait jusqu’à présent…

Souhaite-tu avoir des conseils personnalisés avant de publier ton livre? Réviser ton manuscrit? Publier un article? Commenter ce billet? N’hésite pas à me contacter.

10_tapes_essentiellesMon ebook “10 Étapes essentielles avant de publier son ebook” te permettra de publier avec succès ton ebook. Clique ici pour plus de renseignements.

 

À la prochaine!

10 Etapes essentielles avant de publier son ebook

10 étapes essentielles avant de publier son livre (Partie 1)

10_tapes_essentiellesJ’espère que tu as su bien profiter des autres conseils généraux contenus dans cette série sur la planification en auto-édition.
Aujourd’hui, c’est le moment de passer à des conseils tout à fait spécifiques et pratiques que tu dois absolument appliquer si tu veux  que ton livre voie le jour.
Te rappelles-tu les étapes de la planification décrites dans l’article précédent? Sinon, lis-les avant de continuer : Comment planifier son travail dans le domaine de l’auto-édition (2è partie)

Discutons de la prépublication

Que dois-tu faire au cours de cette étape?

Comme je ne cesse de le répéter, il ne suffit pas de vouloir publier un livre pour atteindre son objectif. Il est nécessaire de bien planifier son travail afin de mettre tous les atouts de son côté et de réussir pleinement son projet.

Si l’idée de publier ton livre représente ta résolution de l’année ou si tu penses depuis un bon moment déjà à le faire, tu dois:

1. T’informer sur l’industrie de publication

 

10 étapes essentielles avant de publier son ebook

10 Étapes essentielles avant de publier son ebook

 

Tu vas auto-éditer ton livre, par conséquent, il te faut avoir une idée de ce qui se fait dans ce milieu? Quelles en sont les pratiques exemplaires? L’Internet regorge de renseignements dont tu pourras profiter. Un exemple? Mon site! Les témoignages des auteurs auto-édités t’aideront à mieux comprendre le domaine vers lequel tu te diriges.

 

2. Découvrir le lectorat qui correspond au sujet de ton livre

Je suppose que tu as une bonne idée de ce que tu veux écrire. Est-ce une histoire fictive? une biographie? un livre de cuisine? des conseils? Quel que soit le sujet, il y a toujours un groupe de personnes qui partage cette passion. L’essentiel est de découvrir où il se trouve. Est-ce qu’il y des regroupements amateurs ou professionnels en ligne, des forums de discussion, des clubs, des associations? Fais une recherche exhaustive en utilisant les moteurs de recherche.

 

3. Te faire connaître de ton lectorat

Une fois que tu sais exactement où se trouve ton lectorat, fais-toi connaître en participant aux forums, en t’inscrivant à des sites, en publiant des commentaires, etc. Si ton livre est un recueil de poésie, un site sur le cancer du sein ne te sera pas trop utile. Tu comprends ce que je veux dire, n’est-ce pas?

 

Une fois que tu sais exactement où se trouve ton lectorat, fais-toi connaître en participant aux forums, en t'inscrivant à des sites, en publiant des commentaires, etc. Click To Tweet

 

4. Être actif sur les réseaux sociaux

C’est impossible d’auto-éditer son livre sans utiliser ce puissant outil de marketing que sont les réseaux sociaux. Ces derniers se passent de présentation et de commentaires. Cependant, une petite mise en garde : n’utilise pas tous les réseaux sociaux en même temps. Tu ne pourras les gérer efficacement. Comme toutes bonnes choses : modération en tout. Commence par deux médias, maitrise leur emploi avant de penser à en ajouter d’autres.

Rappelle-toi, tu es déjà membre de plusieurs sites ou de forums de discussion…

 

10 Étapes essentielles avant de publier son ebook

Être actif sur les réseaux sociaux

5. Lancer ta plateforme électronique

Être auteur, c’est être un entrepreneur. Dans le passé, les auteurs ne s’occupaient pas de l’aspect “mercantile” de leur profession. Dans la plupart des cas, ils n’en tenaient pas du tout compte. En général, il revenait à la maison qui publiait l’oeuvre de l’écrivain de planifier tout ce qui entourait la publication du livre.

De nos jours, grâce à l’auto-édition quelqu’un peut publier facilement son livre sans bien comprendre le monde de l’édition. Ce qui explique parfois l’échec des livres auto-édités. Il est donc primordial que l’écrivain qui publie son livre à compte d’auteur pense en termes d’entreprise, de vente, d’exposition, de reconnaissance, donc en termes de marketing. Soyons clairs : vous avez un produit à vendre (Je ne parle pas forcément de profits financiers, car tu peux décider de donner gratuitement ton livre électronique. La satisfaction d’avoir été lu par des centaines de lecteurs peut représenter ton “profit”.).

 

l est donc primordial que l'écrivain qui publie son livre à compte d'auteur pense en termes d'entreprise, de vente, d'exposition, de reconnaissance, donc en termes de marketing. Click To Tweet

 

Par conséquent, tu as besoin d’un lieu pour l’exposer, pour attirer des clients potentiels. Quoi de mieux que ton site? ton blogue? La page qu’offrent les plateformes de distribution électronique ne suffit pas. Lance ta propre plateforme!

10 Étapes essentielles avant de publier son ebook

10_tapes_essentielles

Ces étapes sont décrites en détails dans mon ebook “10 Étapes essentielles avant de publier son ebook“.  Chacune fait l’objet d’explication approfondie. Tu y trouveras aussi des cahiers-journaux de planification, d’écriture, de promotion. Tout pour t’aider à publier ton livre avec succès.

Pour te le procurer, clique ici.

Conclusion (pour le moment)

C’est évident que publier son livre ne peut se faire du jour au lendemain. Cela exige de la patience, de la persévérance et du travail. Toutefois, la satisfaction qu’il te procurera dépassera tes attentes.

La prochaine fois, les 5 dernières étapes de la prépublication.

 

À bientôt!

Je pensais que c’était très simple!

que-cela-soit-ecrit-3La raison essentielle pour laquelle on écrit, c’est qu’on pense avoir un message qui doit être partagé. Qu’on parle de sa foi, de ses valeurs, de son histoire, tout amateur d’écriture rêve de publier son livre.

Si tu es chrétien, tu connais peut-être ce verset:

Que cela soit écrit pour la génération future, Et que le peuple qui sera créé célèbre l’Eternel! Psaume 102:18

La bible est un livre. Il a écrit par des auteurs, inspiré par Dieu, mais quand même c’est un livre.

 

Un rêve réalisable

De nos jours, publier soi-même son livre devient de plus en plus facile. Il n’est plus nécessaire d’attendre le contrat d’une maison d’édition pour voir son œuvre prendre vie et toucher son public. En effet, l’informatique et les dernières avancées technologiques ont révolutionné l’univers de l’édition.

Cependant, réussir dans l’autoédition exige avant tout de la planification et la connaissance du milieu. On ne peut s’aventurer dans ce projet à l’aveuglette, uniquement pousser par le désir de publier son manuscrit.

 

Cependant, réussir dans l’autoédition exige avant tout de la planification et la connaissance du milieu. On ne peut s’aventurer dans ce projet à l’aveuglette, uniquement pousser par le désir de publier son manuscrit. Click To Tweet

 

Mon expérience

En 2012, j’ai décidé (naïvement!) de publier mon premier recueil de poésie. J’avais une certaine idée de ce qu’il fallait faire pour le publier : avoir son manuscrit, le formater, choisir une plateforme électronique et le publier. Très simple, n’est-ce pas?

J’étais uniquement motivée par la volonté de publier enfin ces textes qui dormaient tranquillement dans le fonds de mon tiroir (littéralement, parce que j’avais des dizaines de copies). Je pensais que c’était l’essentiel et que j’allais connaître le succès du jour au lendemain. Après tout, mes textes étaient faciles à lire et décrivaient des souvenirs d’enfance. De plus, le livre était gratuit.

 

Une surprise pas très agréable!

À mon grand étonnement, j’ai découvert par la suite que si je voulais réussir vraiment dans l’autoédition (suivant mes propres critères), il fallait que j’aborde mon projet autrement. C’est vrai, mon recueil était publié, mais avais-je un public cible? Un lectorat prêt à m’écouter? Est-ce que je voulais seulement me satisfaire de la publication d’un recueil? Quelles seront mes prochaines étapes? J’avais beaucoup de questions sans aucune réponse. Par conséquent, j’ai décidé de faire mes recherches.

J’ai commencé à lire des blogues traitant de l’autoédition et de la façon de publier son livre. J’ai fait des découvertes étonnantes. Mes erreurs et les connaissances que j’ai apprises m’ont permis de lancer avec beaucoup plus de succès mon second recueil et éventuellement d’autres ebooks.

Qu’est-ce que je t’offre?

10_tapes_essentiellesJe voudrais t’aider. Ce n’est pas nécessaire de commettre les mêmes erreurs ou d’être frustré, ou pire  abandonner son rêve. Il est possible d’auto-publier son livre avec succès. C’est pourquoi j’ai écrit “10 Étapes essentielles avant de publier son ebook”.

 

Dans cet ebook 10 Étapes essentielles avant de publier son ebook, tu trouveras des explications détaillées et une liste de ressources à utiliser pour t’aider à publier ton propre livre avec succès.

 

N’hésite pas, cliquez maintenant pour commencer la route vers la réalisation de ton rêve!

 

 

À bientôt

 

1

Comment planifier son travail dans le domaine de l’auto-édition?

auto-publication_“Échouer dans la planification, c’est planifier son échec”, dit-on. Et c’est vrai!

Travailler à temps plein tout en essayant de publier un ebook peut paraitre une tache très difficile étant donné que la vie est en général chargée d’activités sociales et personnelles aussi. Alors, que faire? Repousser indéfiniment la publication de son livre? Remettre à plus mettre le désir de réaliser son rêve?

Tu en as peut-être fait l’expérience: cette stratégie ne fonctionne pas toujours. Cela s’appelle de la procrastination.

 

Comme je l’ai dit, j’ai publié 4 ebooks de poésie, trois blogues alors que je travaillais à temps plein. Il est donc tout à fait possible de le faire. Cependant, cela exige de la discipline, de la motivation et particulièrement de la planification.

Motivation vs planification

Personnellement, j’étais très motivée, mais pas forcément organisée. Franchement, je ne planifiais absolument rien.  Je n’avais absolument aucune idée de la façon d’organiser mon travail puisque je ne disposais que peu de renseignements pour établir un bon plan. D’ailleurs, je dois l’avouer, (inconsciemment) j’articulais mon travail en deux étapes:

  1. Écrire
  2. Publier

C’était une catastrophe même si j’ai réussi quand même à atteindre mes objectifs! En fait, publier ces ebooks découlait tout simplement  de ma motivation. Mais, j’aurais pu faire mieux si j’avais su comment planifier mon travail.

Évite de commettre mes erreurs!

Alors, pour t’éviter de commettre les mêmes erreurs que moi, j’ai décidé d’écrire une série d’articles sur la planification. Je décrirai des étapes simples et faciles à appliquer dans le domaine de l’auto-publication.

De plus,  procure-toi mon ebook “10 Étapes essentielles avant de publier son ebook” pour avoir accès à des listes de vérification, des calendriers, des ressources utiles à considérer si tu veux publier ton livre le plus tôt que possible, etc. Clique ici pour avoir plus de renseignements!

10_tapes_essentiellesSi tu veux publier ton premier livre l’année prochaine ou si si veux mieux préparer le lancement de ton nouveau libre, d’un blogue, ne rate aucun des articles que je publierai  sur la planification.

 

Des conseils pratiques et utiles à ta portée! À lire par tout auteur qui veut prendre en main toutes les étapes pour publier son travail!

À bientôt!

PS Sais-tu que tes commentaires sont essentiels pour continuer la conversation? 🙂

Un site ou un blogue: quelle plateforme choisir?

un-site-ou-un-blogue-2Je n’ai jamais cherché que cela en écrivant : communiquer avec les autres” déclare le lauréat du prix Nobel de littérature 2008, Jean-Marie Gustave Le Clézio. Pour lui comme pour tout écrivain écrire c’est communiquer. Par conséquent, quand tu publies ton journal personnel ou tout autre écrit, tu établis un contact avec ton public. Mais avant de le faire, il faudrait que tu aies une plateforme de communication.

 

Plateforme de communication? Qu’est-ce que c’est?

Une plateforme de communication est ta libraire personnelle virtuelle où tu invite des gens à apprécier tes livres,  à mieux te connaitre. De plus, elle te permet d’interagir avec ton public-cible et d’autres auteurs. J’ai dit virtuelle, parce que ta plateforme de communication est située en ligne, sur Internet puisque ce n’est pas une libraire ou une bibliothèque traditionnelle. C’est une nécessité d’avoir sa plateforme. Il n’y a pas à en sortir de là.

La question à se poser

Quelle donc doit être la question que tu dois te poser? La question est la suivante : dois-je avoir un blogue ou un site?
Cette question en entraine d’autres :

  1. Est-ce que c’est gratuit? (dans ce cas quels en sont les avantages et les inconvénients?)
  2. Dois-je avoir des connaissances techniques dans l’un ou l’autre cas?

 

Comme tu le sais peut-être, un site est un ensemble de pages Web accessibles via Internet sur un serveur. Il est identifié par une adresse par www.leplaisirdecrire.com  Les pages sont statiques. Elles renferment du contenu qui n’exige pas d’interaction avec le lecteur. Tandis qu’un blogue est une sorte de journal électronique dans lequel on consigne ses idées, on partage sa passion, on exprime ses opinions. Les articles sont écrits sur une base régulière. Les lecteurs peuvent commenter, discuter, partager. En fait, c’est un journal personnel lu et commenté par des centaines, des milliers de personnes.

 

Pendant ces dernières années, les auteurs, les entreprises, les artistes, en fait tous ceux qui ont quelque chose à partager, à vendre, à promouvoir ont leur site combiné avec leur blogue. Donc, la popularité des blogues n’est plus à faire. On en recense sur Internet des millions sur Internet, plus ou moins réussis. Je dis cela parce qu’il suffit de regarder la date de parution de leurs derniers billets pour comprendre que plus de la moitié d’entre eux ne sont plus actifs.

 

Je ne vais pas discuter des raisons pour lesquelles certains blogues “disparaissent” avec le temps, mais de préférence, quels sont les avantages d’avoir un blogue.

Avantages d’un blogue 

  1. Un blogue est (souvent) gratuit
    Lancer son blogue est extrêmement facile puisqu’il y a des centaines d’hébergeurs qui offrent des services gratuits à tous ceux qui le veulent. Je vous en cite 6 :
    Blogger
    Blog4ever
    Canalblog
    Ekablog
    Wix
    WordPress (gratuit ou formule payante)

La seule condition est s’inscrire. Point n’est besoin de dépenser un sou.

2.   Un blogue ne requiert pas de connaissances en programmation

On n’a pas besoin d’être un as en informatique pour lancer son blogue ou même son site. Tout est mis à votre disposition. Il suffit de lire quelques directives pour publier immédiatement son premier billet (je crois que vous avez déjà vos articles, n’est-ce pas?). Au fur et à mesure, vous pouvez changer d’interface, utiliser plus de fonctionnalités, etc.

3. Un blogue est très simple à gérer

Les deux avantages que je viens de décrire sont valables aussi pour les sites. Ils peuvent être gratuits et ne nécessitent aucune connaissance en programmation. Mais pour le blogue, son interface est facile à naviguer. Tu peux avoir uniquement deux ou trois pages statistiques et le reste sera fait d’articles. Tandis que le contenu du site est plus sophistiqué toutes ses pages, que tu t’assures qu’elles reflètent bien le service ou le produit que tu vends, etc.

Toutefois, est-ce que ça vaut la peine d’avoir un blogue?

Si tu commences à bâtir ton lectorat, oui, oui, et oui, ça vaut la peine d’avoir un blogue. Pour plusieurs raisons:

D’abord, ce sont tes premiers balbutiements. Tu nes pas obligé de dépenser de l’argent (que peut-être tu n’as pas!) pour te lancer dans une aventure dont les résultats sont incertains. Il suffit d’avoir son blogue gratuit grâce à l’un des hébergeurs que j’ai cités précédemment.

 

Ensuite, grâce à ton blogue, tu vas essayer de développer une discipline que tout auteur expérimenté met en application : écrire régulièrement. Tu ne sais pas si tu pourras soutenir ce rythme. Un blogue gratuit est ce qu’il te faut.

 

Finalement, n’oublie pas : tu fais tes premiers pas. Grâce aux hébergeurs gratuits, tu vas disposer d’une communauté de blogueurs qui peuvent lire tes billets plus facilement que si si les mets en ligne en utilisant un hébergeur payant.

Inconvénients d’un blogue gratuit

Puisque c’est gratuit, tu ne possèdes pas vraiment tes contenus. Par exemple, si tu as le syndrome de la page blanche (Eh oui, ça arrive!:) ) ou si tu te concentres sur d’autres projets sur une période plus ou moins longue en négligeant de consulter ton blogue et si tu oublies ton mot de passe, tu risques de perdre tout ce que tu as écrit. Tes contenus seront toujours accessibles en ligne, mais tu perdras peut-être la possibilité de gérer ton blogue à moins que le service à la clientèle soit excellent. Crois-moi, j’en ai fait l’expérience malheureusement!

Ma suggestion

Commence par un blogue, puis transfère ton contenu dans un site avec une page réservée à ton blogue.
Une fois que tu as pris l’habitude de publier des billets et tu as ta communauté, c’est le moment de passer aux choses sérieuses : lancer son site.

Un autre question à se poser: dois-je avoir un site gratuit ou payant?

Bien sûr, arrivé à ce point, aucune hésitation n’est possible, choisis la formule payante. Tu as suffisamment d’expérience pour déterminer tes besoins. Par conséquent, le saut payant vaut vraiment la peine…

N’hésite pas à me demander des conseils personnalisés. Ce sera un plaisir de communiquer avec toi!

 

À bientôt!

 

 

Embauche d’un pigiste : la pire erreur à éviter!

Le pigiste, un professionnel incontournable

Avec l’évolution de la technologie, il nous est désormais facile de recruter un professionnel à la pige, n’importe où dans le monde. Ce n’est plus la prérogative des entreprises multinationales de délocaliser, de faire appel à des consultants étrangers. Cela nous facilite la tâche, à vous et à moi. Nous changeons donc de statut en quelque sorte : de simples clients nous passons au statut de patron. Un nouveau rôle, comme tout ce qui est nouveau, que nous avons à apprendre. Nous ne sommes plus des clients passifs, ayant peu de choix, mais des “patrons provisoires” qui sont appelés à passer des entrevues, à suivre un processus de sélection qui jusqu’à présent peut nous être inconnu. Par conséquent, il faut faire attention! Il y a une erreur à éviter!

Le contact avec un professionnel par internet peut conduire à des expériences mitigées. Quel que soit le niveau de fiabilité et de professionnalisme, il arrive des fois que l’on ne soit pas satisfait du résultat. Souvent, le processus de recouvrement peut être tellement fastidieux qu’on peut préférer perdre son argent au lieu de son temps. Pire : des fois, il nous est impossible de retracer le pigiste embauché! Je parle en conséquence de cause…

La pire erreur à éviter

Alors, la pire erreur à ne pas commettre, c’est d’accorder sa confiance trop tôt à un pigiste que vous ne connaissez pas. En effet, un concepteur de web peut avoir été engagé pour concevoir un site pour un pigiste qui est tout à fait un fraudeur, ou qui tout simplement n’a pas les compétences vantées.

Quand c’est votre premier pas dans l’univers d’internet à titre de “patron”, les sites constituent la principale source d’information mais aussi peuvent vous induire en erreur. Vous prenez votre décision basée sur le look professionnel du site. C’est vrai, l’apparence du site constitue un critère mais pas le seul. Les agences de pigistes n’en sont pas exempts.

Par exemple, c’est très difficile de faire appel aux services de quelqu’un dont le site contient de pauvres renseignements sur ses compétences. Mais, ce n’est pas le seul critère que vous devez utiliser.

Que faut-il faire?

Le mot d’ordre : prenez votre temps. Ne vous empressez pas parce que vous avez envie de réaliser votre projet immédiatement d’embaucher un pigiste sur qui vous n’avez pas suffisamment de renseignements.
Pendant vos contacts, posez des questions précises afin de décrire clairement vos besoins et de connaitre les compétences de celui qui vous aidera à réaliser ce grand projet auquel vous tenez tant. Des réponses précises doivent être fournies afin de mieux vous servir.

Soyez méfiant si un pigiste:

  • vous assure d’effectuer le travail dès le premier échange sans vous poser des questions pertinentes
  • vous offre de faire à un prix trop bas par rapport au marché
  • vous presse de l’embaucher immédiatement
  • ne répond pas à des questions précises que vous lui posez
  • ne démontre pas ses compétences en vous expliquant clairement ce dont vous aurez besoin pour réaliser votre projet
  • ne vous donne pas un échéancier précis
  • utilise des expressions figées, passe-partout à vos objections
  • perd patience
  • vous demande plus de 50% des coûts avant de commencer le travail
  • ne fournit aucun portfolio
  • répond à vos courriels très en retard en présentant des raisons non valables

Ressources limitées, mais…

Vos ressources sont, certes, limitées, mais il vous faut une présentation, un contenu professionnels. Rappelez-vous qu’avec des ressources limitées, c’est possible d’avoir de bons services. Toutefois, ne soyez pas trop exigeant. Établissez avec objectivité vos priorités et souvenez-vous que l’écriture, se faire connaitre prend du temps et de la patience.

 

10_tapes_essentiellesPour avoir des conseils personnalisés, n’hésitez pas à m’écrire et à téléchargez mon ebook “1o Étapes essentielles avant de publier son ebook“.

 

À bientôt

5 choses à faire avant de lancer son blogue d’auteur

avant-de-lancer-mon-blogueC’est décidé, aujourd’hui je lance mon blogue!

Cette phrase, je l’ai répétée après avoir lu des dizaines de billets et de livres électroniques sur la nécessité de disposer de sa propre plateforme pour se faire connaitre. Tous les blogueurs qui avaient écrit ces livres pour motiver les auteurs débutants comme moi avaient en commun une chose : un blogue populaire et rentable.

Par conséquent, je voulais absolument faire comme eux. Suivre leurs conseils ne relevait pas de la naïveté. Ils décrivaient des étapes claires pour se lancer. Alors, pourquoi pas? Il fallait que je lance mon blogue le plus rapidement possible. C’était là ma première erreur, non la dernière!

Attention, il faut bien me comprendre : mon erreur n’était pas l’idée d’avoir un blogue pour promouvoir mes livres, mais bien mon manque de préparation. Résultat : j’ai effacé plusieurs blogues moins d’un an après leur lancement. Je ne crois pas être la seule à commettre cette erreur : être trop emballé à l’idée de réaliser un projet qu’on oublie l’étape importante de la préparation.

 

Je partage donc avec vous 5 choses à faire AVANT de lancer son blogue.

 

Premièrement

Choisissez le domaine sur lequel vous aimeriez écrire. Il est facile de décider d’avoir son blogue, mais de quoi allez-vous traiter? Quel est votre public-cible? Pour répondre à cette question, il vous faut passer du temps en visitant sur internet des blogues sur vos passe-temps, vos sujets de conversation préférés. Passez suffisamment de temps pour bien identifier ce domaine (il existe de nombreux livres sur la façon d’y arriver, consultez-les!)

Deuxièmement

Lisez beaucoup de livres de blogueurs professionnels, c’est-à-dire ceux qui postent régulièrement de nouveaux billets, qui sont suivis dans le domaine de l’auto édition et qui écrivent sur vos sujets préférés. Évitez de lire ceux qui sont irréguliers, car les renseignements qu’ils donnent peuvent ne pas être à jour.

Troisièmement

Inscrivez-vous à des infolettres de vos blogueurs préférés. Créez à cet effet un courriel pour recevoir les mises à jour, les liens, les articles que ces blogueurs vous enverront sûrement. Dans votre horaire, il est important de consacrer du temps afin de lire ces courriels. Vous pourrez par la suite vous désabonner si certains de ces blogueurs ne fournissent pas de renseignements pertinents.

Quatrièmement

Rassemblez toutes les idées qui proviennent des articles et des livres que vous avez lus ou que vous lisez sur les sujets qui vous intéressent. Constituez un dossier qui vous servira par la suite à rédiger vos propres articles et à développer votre blogue.

Finalement

Écrivez au moins dix articles sur le sujet de votre blogue. Voyez-vous, un blogue, c’est du travail, par conséquent, il faut être discipliné et inspiré pour rester motivé et réussir. En ayant du matériel déjà prêt, vous pourrez vous concentrer, le premier mois après le lancement de votre blogue, sur la promotion. Essayer de faire du marketing et de trouver en même temps de nouvelles idées est une tâche carrément difficile. Le premier mois étant le mois le plus difficile, il est obligatoire que tout soit prêt. En écrivant vos articles, n’oubliez pas de chercher des photos pour illustrer vos idées.

Personnellement, j’ai suivi une seule de ces étapes, la première. J’ai donc appris sur le tas, et la leçon était très dure à apprendre. Ne faites pas comme moi, suivez ces étapes et vous verrez combien il est facile de développer ce journal électronique qu’est le blogue.

7

Téléchargez mon ebook “10 Étapes essentielles avant de publier son ebook” pour avoir des idées précises en matière de promotion et de planification. Cliquez ici pour le faire

 

À bientôt!

Je voudrais prier, mais…

Je me rappelle mon premier contact avec la réalité de la prière sincère et vivante.

Adolescente, j’écoutais dans mon église les « adultes » prier et je me demandais comment ils faisaient pour prier aussi longtemps et avoir tant de choses à dire. Personnellement, je n’avais pas grand-chose à dire à Dieu. De plus, je pensais qu’il me fallait absolument maitriser la bible pour pouvoir faire de telles prières. Je n’étais pas tout à fait une étudiante assidue.

La prière, pour les grands ou pour monsieur-tout-le-monde?

Étant donné que je voyais  les adultes prier beaucoup plus souvent que les jeunes de mon âge, je me disais que de toute façon était faite pour les « grands ».  Pourtant, je connaissais l’importance de la prière. Je savais qu’elle représentait la base de toute croissance spirituelle. Je savais aussi qu’il ne devait pas y avoir de formules toutes faites à réciter. Mais, en même temps, il m’était difficile de me voir ayant cette relation vibrante avec Dieu à travers la prière. J’ai décidé de ne plus y penser.

Le déclic

J’aimais lire ma bible, et en même temps comme toute adolescente (peut-être pas!) j’aimais écrire. Je tenais un journal intime dans lequel j’écrivais tout ce qui me passait par la tête. Par conséquent, en lisant la bible, j’écrivais aussi mes réflexions.

Avec le temps, j’ai remarqué que mon journal était rempli de prières. Et quand on me demandait de prier à l’église, je n’étais plus paniquée. Il m’était devenu facile de prier parce que tout simplement j’avais développé l’habitude de parler sincèrement à Dieu en écrivant mes prières.

Avec le recul, je sais que le journal de prière a joué et joue encore un rôle important dans ma relation avec Dieu.

Jusqu’à présent, je continue à tenir un journal de prière. Ce n’est pas un document sophistiqué. C’est simplement mon ordinateur 🙂

Il m’est très facile de l’utiliser à cause de mes activités quotidiennes. Je suis certaine que pour certaines personnes leur téléphone ou un simple cahier/journal suffit.

Comment utiliser un journal de prière?

C’est extrêmement facile d’utiliser un journal de prière. Ce n’est pas nécessaire d’être un auteur, un écrivain professionnel pour tenir un journal, particulièrement un journal de prière. Ce qu’il faut ce sont des moments réguliers de dévotion personnelle. Si tu ne passes de temps quotidiennement avec Dieu, tu pourras difficilement tenir un journal de prière puisque la prière est une conversation avec Diu lui-même. Voici donc trois étapes simples et faciles à suivre.

Première étape

Commence par te mettre par te préparer mentalement en chantant. Choisis un chant que tu aimes, qui te connecte avec Dieu (tu peux aussi écouter un chant 🙂 ). Ensuite fais une simple prière pour demander à Dieu de te guide dans cette séance de prière.

Deuxième étape

Ouvre la bible et choisis le passage sur lequel tu veux méditer. Accorde tu temps à cette lecture pour que Dieu puisse te parler.

Troisième étape

Réponds à Dieu en écrivant ta prière dans le journal. Écris tes phrases, tes mots, ton cri de coeur. Ne te retiens pas. Exprime ce que tu as sur le coeur. De toute façon, Dieu voit tout ce qui se passe au fonds de toi, alors pourquoi ne pas être sincère?

Fais-moi confiance, au fur et à mesure que tu écris/parles, les mots te viendront simplement…

À bientôt!

PS Je t’offre gratuitement un journal de prière. Clique  ici pour le recevoir!

 

Une règle essentielle

 

"Image courtesy of imagerymajestic / FreeDigitalPhotos.net".

“Image courtesy of imagerymajestic / FreeDigitalPhotos.net”.

Écrire sur la poésie requiert autant de sensibilité et de motivation qu’écrire un texte poétique.

Les blogues qui parlent de la poésie sans poster de la poésie sont peu nombreux, contrairement à ceux qui traitent de musique, de peinture, d’artisanat, etc. Je crois que la raison fondamentale est celle que je viens de mentionner.

En effet, il est difficile de parler de poésie si on ne s’y intéresse pas réellement, si un texte poétique ne réveille en soi des émotions enfouies mais vitales. Les critiques littéraires se doivent donc de posséder cette sensibilité rare qui fait du poète ce qu’il est.

Cependant, comme tout autre artiste, le poète aime entendre se vanter ses oeuvres. Il voudrait que ses expressions soient louées et encensées par les critiques. Sinon, il pense avoir perdu son temps, et souvent abandonne la poésie.

De temps en temps (plus souvent que je le voudrais), je tombe sur des critiques de mes textes qui ne me plaisent pas. Au lieu de répéter des clichés comme “la critique est aisée, mais l’art est difficile”, j’essaie de me rappeler que chacun a droit à sa propre opinion. Le point de vue de quelqu’un ne détermine pas qui je suis ni quel genre de texte je peux écrire. De plus, ce qui me pousse à continuer est cette règle essentielle :

La pratique est maitre de l’art

Vous connaissez, j’en suis sûre, des dizaines de proverbes, d’adages, de citations célèbres qui parlent de persévérance, de la nécessité de continuer à peaufiner son travail pour en récolter un meilleur résultat. Il en est de même de l’écriture. On ne peut devenir un bon écrivain, à défaut d’être un grand écrivain, sans écrire régulièrement.

Les poètes ou auteurs que nous aimons n’ont pas publié toutes leurs oeuvres ou tout ce qu’ils ont écrit n’ont pas forcément gagné l’admiration de tous. Mais, ils ont continué à poursuivre le rêve merveilleux et pénible qu’est l’écriture.

Si jamais, vous êtes enclin à vous décourager en lisant des critiques négatives sur votre travail, rappelez-vous :

« Ecrire n’est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation. »
Georges Raby

 

Skip to toolbar