Je lui dis tout

« Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon coeur! Éprouve-moi, et connais mes pensées! » Psaumes 139 v 23

je-me-tourneJe venais d’acheter un app pour écouter lire la Bible en français. J’en avais déjà plusieurs, mais tous étaient en anglais. Donc, cette fois-ci j’allais avoir la chance de répéter certains versets que je connaissais déjà en français. Alors que j’écoutais réciter les prières de David, je fus choquée. Comment est-ce possible?

David, tu me choques!

Pour la première fois, j’entendais David demander à Dieu de maudire des gens sans passer par quatre chemins. J’avais déjà lu ces psaumes, mais dans un contexte de prière, dans une ambiance aseptisée. Dans ces moments, ils faisaient écho à certaines de mes demandes. Je trouvais cela normal.

Mais, alors que j’écoutais le liseur, les mots devenaient tout à coup trop crus. J’étais mal alaise. Dieu pouvait-il écouter ces prières? Ne devrions-nous pas embellir nos mots quand nous lui parlons? Ne devons-nous pas cacher ces émotions violentes qui nous assaillent dans les moments difficiles de la vie?

Un chrétien : un maelstrom de sentiments!

Je ne sais pas si tu es comme moi, mais parfois j’ai des questions crues, embarrassantes à poser. Heureusement, j’ai dépassé l’étape de questionnement concernant l’existence même de Dieu. Mais, parfois, d’autres interrogations surgissent. Que faire d’elles? Devons-nous faire semblant de ne pas les avoir? Les ignorer? Les garder en veilleuse?

Je crois que chaque chrétien, à un moment ou un autre de son cheminement spirituel, ressent de violentes émotions. Je dis bien « émotions », car elles ne reflètent pas la réalité, donc elles ne sont pas toujours fiables.

En effet, le mot émotion est défini dans le Larousse comme une « réaction affective transitoire d’assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l’environnement ».

Par conséquent, toute émotion en elle-même est subjective.

Elle est influencée par ce qui se passe autour de soi. Dans la vie, on est sujet à des émotions différentes et contradictoires liées à son milieu, à ses expériences, à certains facteurs incontrôlables.

Le chrétien vit sur terre. Au cours de ses activités quotidiennes, il fait face à toutes sortes d’obstacles et rencontre des gens différents. Il agit ou réagit en fonction de ces événements. En conséquence, ses émotions en sont marquées.

Quel chrétien, juste quelques instants après avoir subi une terrible perte, ne se sent pas désolé, triste? Ou peut-être a le sentiment que Dieu l’a abandonné? C’est la première réaction face à cette situation désolante.

Tout dire à Dieu?

Le chrétien, peut-il parler librement à Dieu quand ses émotions influencent négativement sa théologie?

Je suis profondément convaincue que Dieu peut tout entendre de la part des humains. Pas seulement leurs louanges, mais aussi leurs questions impertinentes, leur colère et l’expression de leur rage.

merci-seigneur-3Dieu, lui-même, invite les pêcheurs que nous sommes à débattre avec lui : « Venez et plaidons! dit l’Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. » Esaie 1 v 18, Segond.

Il comprend qu’à l’issue d’une conversation sincère avec lui, il corrigera nos perceptions erronées et nous remettra sur le bon chemin. Nos arguments, faussement valables, seront contestés et réfutés avec patience et amour par celui dont la sagesse surpasse les cieux et la terre.

Job, un parfait exemple!

Après avoir lu le livre de Job, je suis parvenue à la conclusion que non seulement Dieu comprend nos émotions, mais il nous donne du temps pour les exprimer clairement. Il ne nous interrompt pas à chaque fois pour se justifier. Il n’est pas sur la défensive.

Combien de fois, nous humains, nous empêchons les autres de parler de leur désespoir, de leur colère et de leur désenchantement à l’égard de Dieu croyant que c’est de notre devoir de les faire taire sous peine qu’ils soient bannis par Dieu? Nous pensons que c’est à nous de prendre la défense de Dieu.

Il faut, particulièrement, empêcher que les autres écoutent des propos diffamatoires pour qu’ils ne soient pas influencés. Nous donnons par là une mauvaise image de Dieu. Pensez à tous les athées qui se sont convertis. À un certain moment, ils étaient les pires délateurs de Dieu. Dieu ne les a pas exterminés parce qu’ils avaient osé proférer des propos diffamatoires. Notre père céleste est patient. Il sait que tout le monde ne l’acceptera, mais il continue à nous inviter à venir à lui :

« Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » Apocalypse 3 v 20

Jacqueline

En route, ensemble vers le ciel!

Related posts:



Journal de prière

La prière est essentielle à la vie de tout chrétien puisqu’elle est une conversation qu’on entretient avec Dieu. Grâce à elle, nous parvenons à connaitre les plans de Dieu pour notre vie. Je t'invite donc à passer une semaine en compagnie de Dieu . Utilise ce journal GRATUIT pour le faire.

Oui, je le veux



Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply:







Skip to toolbar