4 mythes à rejeter et 3 réalités à embrasser

Dans un article publié en Mai 2013, William Dietrich mentionne que 80% des Américains veulent être auteurs selon ce que rapporte Pollsters. On pourrait dire de même des Français, des Canadiens, des Africains. L’écriture semble être le rêve secret de la plupart des gens, quel que soit leur pays ou leur origine. Cependant, peu d’entre eux parviennent à écrire régulièrement. La raison est toute autre que celle de la difficulté de publier des livres. C’est une fausse idée que la plupart d’entre nous cultivent encore.

Nous vivons à l’ère de la technologie et des médias sociaux, ce qui ouvre grandes les portes de la publication à tous ceux qui le veulent mais des mythes barrent la route aux écrivains amateurs qui veulent publier leur manuscrit.

Contrairement à beaucoup de professions, plusieurs mythes tenaces entourent la profession d’écriture car cette dernière revêt une aura qui semble être réservée à une certaine classe d’élus.

Mythe # 1

Écrire est un acte extrêmement facile.

On pense que les auteurs qui sont populaires et dont les livres se vendent en millions d’exemplaires ne font que s’asseoir derrière leur ordinateur et écrivent avec une facilité déconcertante leurs œuvres. Ils sont en quelque sorte une sorte de machine autoprogrammée qui ne connait aucun arrêt, aucune panne. Je suis désolée de te l’apprendre, mais c’est complètement faux.

 

L’écriture est un acte difficile qui requiert de la réflexion, de la détermination et de la pratique même pour les écrivains les plus doués. C’est le fruit d’un travail acharné dont les résultats sont rarement prédictibles.

L’écriture est un acte difficile qui requiert de la réflexion, de la détermination et de la pratique même pour les écrivains les plus doués. Click To Tweet

 

Mythe # 2

Pour écrire, il faut avoir uniquement du talent.

Là encore, c’est faux. Va demander à n’importe quel professionnel compétent qu’il soit athlète, professeur, chanteur, acteur, etc. Le talent joue un rôle toujours important dans toute activité. Cependant le talent seul ne garantit le succès. Il faut à la fois la volonté de développer ses compétences, d’apprendre, de se remettre en question et de recommencer un texte quand il le faut. Il faut suivre les techniques des écrivains expérimentés, investir du temps, de l’argent et de l’énergie dans son projet d’écriture.

Le talent seul ne garantit pas le succès dans le domaine de l'écriture. Click To Tweet

 

Mythe # 3

Pour écrire, il faut être un expert.

C’est le mythe à l’opposé du premier. Essaye d’avoir une conversation avec quelqu’un qui se passionné d’écriture, un écrivain amateur. Si tu lui demandes la raison pour laquelle il n’a pas encore publié un texte, il te répond avec beaucoup de réticence que ses textes ne sont pas bien écrits, que personne ne les lira de toute façon. Est-ce que tous les livres que tu as lus ont écrits par des experts?

 

Il y a des livres simplement écrits qui t’ont profondément touché parce que les auteurs ont traité un sujet qui t’est cher. Et puis de toute façon avant de devenir expert on était amateur. Un expert n’est qu’un amateur qui a acquis de l’expérience. Il a commencé à un certain et il s’est perfectionné. C’est ce que tu dois faire aussi si tu veux te perfectionner.

Mythe # 4

Pour écrire, il faut être inspiré.

Le problème avec cette déclaration ne réside pas dans les mots utilisés mais la façon de les comprendre. Pour beaucoup de personnes, l’inspiration est le fait d’avoir la tête remplie d’idées et de phrases impossibles à contenir. Par conséquent, on les couche sur papier facilement. C’est tout à fait loin de la réalité.

 

 

L’inspiration en elle-même est le fait d’avoir un projet d’écriture qu’on planifiera point par point pour qu’il puisse devenir une réalité. Je ne minimise ces idées de livres, ces textes poétiques, ces déclarations qui nous viennent spontanément face à une situation particulière. Mais les livres ne se publient sous l’inspiration sporadique des auteurs. L’inspiration est capricieuse, on le sait. Toutefois, une bonne planification, de la discipline, de la constance dans la pratique de l’écriture donnent les résultats voulus. Tous ceux qui attendent d’être inspirés pour écrire écriront peu et publieront très peu. L’inspiration se soigne et se développe.

Les livres ne se publient sous l’inspiration sporadique des auteurs. Click To Tweet

Les réalités de l’écriture

Ces mythes ne sont que des idées préconçues qui empêchent la majorité d’écrivains amateurs de s’adonner vraiment à l’écriture et de pratiquer cet art. Pour publier ton manuscrit, il faut te lancer dans cette aventure les yeux ouverts, la tête froide et ayant un minimum de connaissance dans le monde de l’édition.

Pour publier ton manuscrit, il faut te lancer dans cette aventure les yeux ouverts, la tête froide et ayant un minimum de connaissance dans le monde de l’édition. Click To Tweet

 

Les yeux ouverts

L’écriture exige que tu t’y livres les yeux ouverts. Il est important d’effacer ces mythes de ton esprit pour que tu puisses réaliser ton rêve. Quand tu ne te sentiras pas « inspiré », tu sauras tout simplement que cela n’a rien à voir avec tes compétences mais dans la façon d’aborder ton travail. Si une petite voix te dit que tu es incompétent, que tu ne deviendras jamais Victor Hugo, tu lui répondras que ton objectif n’est pas d’être quelqu’un d’autre mais de développer tes compétences au fur et à mesure que tu pratiques.

Quant à la promotion de tes écrits, si on te dit que l’écrivain doit rester dans sa tour d’ivoire pendant le public se délecte de ses livres, toi, tu chercheras toutes les occasions pour te connecter avec ta tribu, les personnes qui commencent à te lire et à te faire confiance.

La tête froide

Si tu es passionné par l’écriture, il est indispensable d’avoir la tête froide. Comme toute activité, tout le monde ne la pratique pas.

 

Il y a ceux qui se passionnent pour la lecture et se promettent qu’un jour ils écriront leur livre. Il y a ceux qui se disent écrivains amateurs mais n’écrivent pas. Il y a ceux qui sont extrêmement fragiles en ce qui a trait à leur art. Et il y a les autres, ceux qui écrivent envers et contre tout 🙂 La seule erreur à ne pas commettre quand on se lance pour de bon en écriture  est que tout le monde va aimer ce que tu écris ou publies. Par conséquent, quand quelqu’un n’aime pas ton texte ou ton livre, dis-toi bien qu’il faut de tout pour faire un monde. Toi, non plus, tu n’aimes pas tous les écrivains. Ainsi,tu ne seras blessé.

De la connaissance dans le domaine de l’édition

Quiconque veut se lancer dans un domaine pour y faire carrière ou par pur intérêt doit prendre des renseignements pour savoir ce qui s’y passe, les règles du jeu pour ne pas commettre d’impair. Il en va de même pour l’écriture. Si tu veux écrire et publier, il est obligatoire que tu aies un minimum de connaissance dans la publication. N’hésite pas à t’informer en t’abonnant à des blogues, des revues, en lisant des articles, etc. Tout cela te servira à la réalisation de ton rêve.

Entre-temps, que penses-tu de ces mythes? Est-ce que l’un d’entre eux représente un obstacle entre ton rêve d’écrire et sa réalisation?

Commente, partage! Ce sera un plaisir de lire ton opinion.
À bientôt

Related posts:



Journal de prière

La prière est essentielle à la vie de tout chrétien puisqu’elle est une conversation qu’on entretient avec Dieu. Grâce à elle, nous parvenons à connaitre les plans de Dieu pour notre vie. Je t'invite donc à passer une semaine en compagnie de Dieu . Utilise ce journal GRATUIT pour le faire.

Oui, je le veux



Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply:







Skip to toolbar