3 leçons apprises, un comportement acquis

Une nouvelle année est toujours l’occasion de prendre de nouvelles résolutions, de faire de nouveaux projets.
Pourtant, passé le mois de janvier, il nous est difficile de réaliser nos objectifs. Nous nous décourageons, mais par-dessus tout nous les oublions. Nous mettons sur le compte de l’euphorie des fêtes tous les voeux que nous nous sommes promis de réaliser.
Après bien des années durant lesquelles j’ai fait face à ce problème sans y trouver une solution satisfaisante, j’ai appris 3 leçons.

 

Mes trois leçons

D’abord, un souhait reste un souhait.

Parfois, nous ne faisons pas de différence entre un souhait et un plan. “Mes meilleurs voeux” est l’expression que nous utilisons couramment à la fin de chaque année. Dans notre vie personnelle aussi, nous énonçons des phrases comme :
–  “J’aimerais perdre du poids”
–  “Je voudrais voyager.”
–  “J’aimerais lancer un blogue.”

Voyez-vous le problème? Ces phrases sont toutes des voeux, réalisables ou non, mais toujours laissés sous le contrôle de je-ne-sais-quelle-circonstance. En général, nous le savons,les voeux ne se réalisent pas. Les plans, oui, parce qu’ils viennent avec des étapes précises pour les mettre en oeuvre.

 

Ensuite, une nouvelle année n’est qu’une nouvelle année.

La majorité des gens donnent au nouvel an un pouvoir qu’il n’a pas. En effet, ils veulent effacer toutes les conséquences de leurs habitudes de l’année précédente en 365 jours qui ne se résument en fait qu’au mois de janvier. Ce qui est impossible! C’est pourquoi à partir du mois de février, toutes les salles de gymn sont vides, les idées fantastiques sont évanouies, le manuscrit retourne dans le tiroir. Bienvenue les anciennes habitudes! Il faut se rappeler que la nouvelle année est constituée de mois, de semaines, de jours et d’heures. En d’autres termes, un plan doit se réaliser sur une période définie, généralement, jamais après un seul mois.

 

Finalement, la détermination

Cette leçon m’a coûtée des heures de frustration et de découragement avant de l’apprendre correctement. Il est bien beau d’avoir des plans, mais avez-vous pensé que pendant la réalisation il vous faudra TRAVAILLER? Souvent, nous minimisons le temps et l’effort indispensables à la mise en place d’un plan. Nous nous attendons à obtenir satisfaction dans un temps relativement court. Ce qui n’arrive pas forcément. Alors, c’est là qu’intervient la détermination pour nous pousser vers l’avant et nous motiver.

 

Mon comportement actuel

Maintenant, je formule mes objectifs en termes clairs, évitant soigneusement le conditionnel et établissant des étapes clés pour les réaliser. Je ne me préoccupe pas du temps en termes de nouvel an ou de fin d’année. Donc, je n’attends pas particulièrement un moment précis. Tout au cours de l’année, je planifie et j’évalue.

Toutefois, je reconnais toute l’excitation que peut provoquer la fin de l’année et je l’accueille avec beaucoup d’anticipation et de joie. Je me dis : le mois prochain, dans six mois, je ferai ceci ou cela…

 

Alors, bonne année 2014 à tous et à toutes!

 

Quels sont vos plans? Pourquoi ne pas publier un livre sur le sujet qui vous tient à coeur? Contactez-moi, ce sera un plaisir de vous aider.

À bientôt!

Related posts:



Journal de prière

La prière est essentielle à la vie de tout chrétien puisqu’elle est une conversation qu’on entretient avec Dieu. Grâce à elle, nous parvenons à connaitre les plans de Dieu pour notre vie. Je t'invite donc à passer une semaine en compagnie de Dieu . Utilise ce journal GRATUIT pour le faire.

Oui, je le veux



Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply:







Skip to toolbar