Mon ami aimerait lire ça aussi!

2 conditions essentielles pour partager sa foi

Dans un article précédent j’ai discuté de la nécessité de partager sa foi quand on est chrétien. Cependant la question à se poser est la suivante: quelles sont les conditions essentielles pour le faire?  Peut-on tout simplement se dire qu’on va partager sa foi et se retrouver à le faire?

Étude de cas

Après sa résurrection, Jésus-Christ s’est présenté pour la première fois à Marie ou du moins Marie a été la première à être le témoin de la résurrection. Ensuite, ses disciples lui ont parlé à plusieurs reprises. Paul a expliqué que plus de 500 personnes l’avaient vu (1 Corinthiens 15: 5 – 6) avant qu’il retourne définitivement au ciel, sa mission sur terre ayant été à son terme.

Mais, pour son dernier discours,  Jésus rassemble ses disciples en Galilée (Matthieu 28: 16). Ce jour-là, une conversation intéressante a lieu au cours de laquelle il explique ce qu’il attend de tous ceux qui prennent position pour lui (Matthieu 28: 18 – 20) :

Faire de nouveaux disciples
La Grande commission

Une répétition à souligner

Mais avant de leur expliquer leur mission, Jésus va se présenter en utilisant des mots sans équivoque pour que les disciples puissent savoir qui leur demande d’accomplir une tâche aussi grandiose. Dans Matthieu 28: 18-20, il dit:

“Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre .. faites de toutes les nations des disciples.”

 La répétition du mot “tout” doit attirer notre attention:

  1. Tout pouvoir m’a été donné ( Jesus détient un pouvoir illimité et sans fin. Il est tout-puissant, omnipotent.)
  2. Dans le ciel le ciel et sur la terre ( figure de style appelée mérisme pour décrire la terre entière, toute la création)
  3. Faites de toutes les nations  des disciples (la totalité de la population humaine)

En d’autres termes, Jésus  aimerait que la terre entière soit ses disciples, sans exception. Mais il compte sur la collaboration de ses “anciens disciples” pour en avoir de nouveaux.

 

Jésus est Tout-Puissant

Préparation à l’exécution de la tâche

Toutefois, avant d’accomplir leur tâche, les disciples devraient être prêts. En effet, toute tâche requiert un minimum de préparation avant son accomplissement. Tu as pu le constater toi-même : quand tu n’es pas prêt à exécuter quelque chose, le moindre pépin devient prétexte pour abandonner le travail. Tu te décourages très vite.

Partager sa foi n’est pas différent. Il exige toute l’énergie physique, mentale et spirituelle que l’on peut posséder. Par conséquent, il exige une préparation spéciale.

 

Deux conditions essentielles pour partager sa foi

En étudiant l’histoire des apôtres  et ce qui s’est passé avant la pentecôte, nous pouvons déduire deux conditions essentielles de préparation pour pouvoir partager sa foi efficacement.

  1. Avoir quelque chose à partager

Jésus a choisi ses disciples pour qu’ils puissent être avec lui, imiter ce qu’il faisait, comprendre ses enseignements et les transmettre à d’autres. C’est la raison pour laquelle, parfois, quand Jésus parlait en parabole, il prenait ses disciples à part pour leur en expliquer le sens. Les disciples avaient une certaine connaissance de la parole avant de partager leur foi à la pentecôte.

On parle beaucoup  concernant la régression en termes d’effectif dans les communautés chrétiennes sans toucher la plaie du doigt : les membres ne partagent pas leur foi parce qu’ils pensent  qu’ils n’ont rien eux-mêmes à donner. Ils ne savent pas prêcher, disent-ils.

La mentalité qui règne un peu partout dans les églises est que le pasteur peut le faire, car il a été formé pour cela.  Ceci représente un obstacle majeur dans la diffusion de la Parole de Dieu. Nous avons des membres dans chaque couche sociale, mais pour eux, ils n’ont pas grand-chose à dire , donc ils ne partagent pas.

Toi et moi, nous pouvons discuter à en finir sur les raisons qui portent un membre à avoir une telle attitude, mais il n’en demeure pas moins que  tant et aussi longtemps qu’on pense  n’avoir rien  à dire ou que c’est le rôle du pasteur de prêcher, la situation ne s’améliorera pas, d’où la nécessité, si tu veux partager ta foi, de savoir et de croire que tu as quelque chose à partager.

 

Si tu veux partager ta foi, tu dois savoir et croire que tu as quelque chose à partager. Click To Tweet

 

2.  Être rempli du Saint-Esprit

Revenons à notre étude de cas. Cela aurait dû être très simple d’exécuter tout de suite l’ordre donné par Jésus-Christ, d’ailleurs, celui qui détient tous les pouvoirs leur avait dit d’aller. Mais, cela ne s’est pas passé comme cela. Matthieu ne raconte pas le reste de l’histoire. Il faut lire Luc, dans le livre des Actes, pour avoir une idée de toute la conversation et de la réaction des disciples.

En effet, avant d’accomplir cette tâche, Luc nous dit que Jésus recommanda à ses disciples :

  1. De ne pas s’éloigner de Jérusalem : “Comme il (Jésus) se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il.” (Actes 1: 4)
  2. D’attendre une puissance, le Saint-Esprit : “Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.” (Actes 1: 8)

La réaction des disciples

Après cette recommandation, les disciples “tous d’un commun accord persévéraient dans la prière” (Actes 1: 14). Ensuite, ils “furent remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer” (Actes 2: 4). Une grande mission évangélique a été lancée!

Le Saint-Esprit, une puissance pour partager sa foi
Le Saint-Esprit, une puissance pour partager sa foi

Tu vois, Jesus lui-même leur a dit d’attendre. Et l’ordre a été compris. Il leur fallait prier et attendre que le Saint-Esprit vienne demeurer dans leur cœur avant de se lancer dans cette tâche grandiose.

Donc, il est impératif d’admettre que le partage de sa foi est obligatoire pour tout chrétien. Mais attention! il faut  avoir quelque chose à partager et le Saint-Esprit pour le faire correctement et efficacement.

Le partage de sa foi est obligatoire pour tout chrétien mais attention il faut avoir avoir quelque chose à partager et le Saint-Esprit pour le faire correctement et efficacement. Click To Tweet

 

À ton tour

Est-ce que tu partages ta foi régulièrement? Si non, pourquoi?

 

 

Mon ami aimerait lire ça aussi!